AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Triste découverte | Yelene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asmaa
-Modo-
Ferait tout pour Frolic
-Modo-Ferait tout pour Frolic
avatar

Age : 27

Background
Pouvoirs: Transformation en berger allemand
Statut: Bete de foire
Niveau:
1/4  (1/4)
MessageSujet: Triste découverte | Yelene   Ven 4 Juin - 17:12

Son frère et l’humaine était trop proche. Beaucoup trop proche.

Pourquoi était-il aveugle ? Pourquoi n’arrivait-il toujours pas à comprendre que la race humaine était dangereuse ? Elle ne comprenait rien, imposait son joug sans se soucier des conséquences, pour eux mais surtout pour leurs victimes. Il avait assez souvent eu la preuve, pourtant. Avec le meurtre de son amie - humaine, la preuve qu’il ne faisait jamais bon de s’acoquiner avec eux, même dans la mort ils pouvaient vous nuire - puis avec la façon dont elle avait été elle-même traitée. Même ici, à Firone, les choses étaient semblables. On la regardait bizarrement, peut-être parce qu’elle-même regardait les gens qu’elle croisait en chien de faïence, la plupart du temps. A ses yeux, la seule solution aurait été de partir, loin d’ici, loin de Livia Maxima, et de se trouver un endroit propice ou s’installer et fonder une communauté d’agluz. Un rêve, une utopie pour beaucoup, mais si les humains parvenaient à fonder des villes, pourquoi pas eux ? Si une telle communauté avait existé, alors ses parents seraient encore vivants.

Seulement, l’heure n’était pas aux fous projets. Elle était trop jeune, trop inexpérimentée, ne maitrisait pas encore assez sa transformation et ne savait, de toute façon, pas par où commencer. Et puis, cela ne vaudrait pas la peine si jamais son frère n’était pas avec elle, et comme c’était parti, cette garce de Yelene était capable de lui voler sa dernière famille. Aussi avait-elle décidé de réagir. Si Reyn ne voulait pas ouvrir les yeux, elle s’en chargerait pour lui. Il suffisait de lui montrer qu’elle était comme les autres, ni plus ni moins qu’une humaine, et le tour serait joué. Mais pour cela, il fallait entrer. Ce n’était pas bien dur, vu que l’aimantaliste ne prenait jamais la peine de fermer sa porte. Une erreur, mais c’était juste une autre démonstration de l’arrogance humaine. Elle se croyait intouchable, mais Asmaa allait lui montrer.

Elle ne prit pas la peine de fouiller la cuisine, se disant que si elle ne trouvait rien ailleurs, elle pourrait toujours tenter sa chance entre les piles d’assiettes sales ; façon de parler, elle ne vérifia même pas si la vaisselle était faite. Elle s’engouffra directement dans le salon, mais ne lui accorda pas plus d’attention. En réalité, il n’y avait qu’un endroit qu’elle souhaitait visiter, le seul qui, à ses yeux, avait des chances de lui apprendre quelque chose. Débouchant dans un couloir, elle prit la première porte qu’elle trouvait et se retrouva dans un petit cagibi plongé dans l’obscurité. Le cœur battant la chamade, elle laissa échapper un petit grognement d’irritation et revint en arrière. Elle devait faire vite, elle avait soigneusement choisi son moment pour être tranquille, mais les imprévus étaient, par définition, imprévisibles, et elle ne tenait pas vraiment à être surprise en flagrant délit. Heureusement, l’appartement n’était pas bien grand et elle trouva tout de suite après ce qu’elle cherchait : la chambre. Par où commencer ? Asmaa commença au hasard, regardant sous l’oreiller, avant de passer au reste. Pendant près d’une demi-heure, elle fouilla, frénétique, jetant de fréquent regards vers la porte. Elle finit par se laisser tomber contre un mur, haletante, au bord des larmes. Elle devait trouver quelque chose ! Le temps lui était comptait, et elle ne voulait pas voir son frère qui avait tout risqué pour la sauver se faire enchaîner par une humaine. Son regard se posa sur le lit, qu’elle avait fouillé plusieurs fois ; les draps le témoignaient, d’ailleurs. Mais elle n’avait pas…

Se relevant comme une furie, elle se jeta sur le pauvre matelas et le souleva sans ménagement. Elle laissa échapper un couinement de soulagement quand elle trouva quelque chose. Un carnet, pour être exact. L’extrayant de sa cachette, elle retourna à sa place et commença à lire, esquissant un sourire ravi dès les premières pages. Yelene avait menti, elle ne venait pas des milieux populaires, loin de là. Elle avait donc quelque chose à cacher. Elle passa souvent plusieurs passages en entier, se moquant de la vie choyée de l’enfant gâtée qu’elle avait été, mais perdit toute trace de son sourire quand elle finit par lire exactement ce qu’elle avait cherché.

Yelene était exactement comme les autres. Reyn était en danger.

Se relevant d’un bond, avec la ferme intention de lui mettre le carnet sous les yeux, elle eut tout le loisir de voir débouler la principale concernée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Triste découverte | Yelene   Lun 7 Juin - 18:50

Elle rêvait d'une douche. Oh oui ! Une bonne douche et un bon lit douillet ! La nuit avait été longue et elle venait tout juste de laisser ses consignes qui...et bien disons le se résumait a un R.A.S a la garde suivante. Yelene était épuisée, épuisée mais, comme un fait exprès, excitée. Elle riait toute seule sur le chemin menant chez elle, avait un sourire presque...comment dire, béat en poussant la porte et, elle chantonnait comme une adolescente en traversant son salon, disséminant ses vetements au grès de ses pas. « La vie en rose » était une chanson populaire disait on, elle ne savait même pas qui ou quoi avait écrit les paroles, mais cela convenait assez bien a son humeur.

Elle passa devant la porte ouverte de sa chambre en y jetant qu'un coup d'oeil distrait avant de se figer au milieu du couloir. Hu ?! Elle fit deux pas en arrière et se pencha a travers l'embrasure de la porte.

-Asmaa ? Mais qu'est ce que tu fais ic...

commença-t-elle en entrant avant de stopper net en plein milieu de la pièce. Son regard elmbrassa tout d'un seul coup d'oeil. La petite soeur de Reyn assise dans un coin, son journal entre ses mains. Alors elle vit rouge, fonçant sur l'alguz comme un aigle sur une souris. Yelene ne souriait plus, elle ne chantait même plus en fait. Son monde venait de s'écrouler.

Violemment, elle arracha son précieux journal des mains d'Asmaa.

-Comment as tu osé !? T'introduire chez moi et fouiller MES AFFAIRES !

Oui, on l'aura deviné, Yelene hurlait, le visage contracté de rage mais aussi d'une certaine douleur. Sans réfléchir, elle gifla l'alguz a la volée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmaa
-Modo-
Ferait tout pour Frolic
-Modo-Ferait tout pour Frolic
avatar

Age : 27

Background
Pouvoirs: Transformation en berger allemand
Statut: Bete de foire
Niveau:
1/4  (1/4)
MessageSujet: Re: Triste découverte | Yelene   Mar 8 Juin - 1:33

Le cœur d’Asmaa battait la chamade. Elle s’était recroquevillée, en position défensive, son regard se teintait de haine et les poils de sa nuque s’était hérissés dès qu’elle avait commencé à grogner, naturellement, instinctivement, comme l’aurait fait un chien désireux d’éloigner ce qu’il considérait comme dangereux. Elle recula d’un pas, tapant contre le mur. Elle savait qu’il y avait une fenêtre, à quelques centimètres à peine de sa tête, mais elle savait aussi qu’il s’agissait là d’une voie sans issue. L’appartement de Yelene se trouvait au troisième étage, et elle n’était pas un chat. Sauter de cette hauteur la tuerait, hors elle ne voulait pas mourir. L’humaine ne fut pas interloquée très longtemps, et très vite elle parcourut la distance qui la séparait de l’intruse. Asmaa était tétanisée, ne sachant pas quoi faire. Elle connaissait les pouvoirs de l’aimantaliste, et savait très bien qu’elle n’avait que peu de chance de s’en sortir. Jamais elle ne la laisserait dévoiler son secret, jamais. Pourtant, il le fallait, pour le bien de Reyn.

« Laisse-moi… » commença-t-elle, avant de s’arrêter brusquement.

Elle n’aurait jamais cru Yelene capable de lui arracher le carnet des mains, elle le serrait avec une telle force… Mais il fallait croire que l’énergie du désespoir donnait des ailes. La jeune alguz se retrouva donc rapidement les mains vides, privée de la preuve qui incriminait de la Gardienne. Ironie du sort, c’aurait été de sa propre plume que serait venue sa chute. Mais tout n’était pas encore perdu. Relevant le visage vers elle, Asmaa grogna une nouvelle vois, retroussant les lèvres pour montrer ses dents. Un des nombreux reflexes qu’elle avait gagné durant sa captivité. Elle ressemblait plus à une bête qu’à une jeune fille, parfois. Dans son regard dansait une inquiétante lueur, alors qu’elle se rappelait ce qu’elle avait lu. Yelene était comme tous les autres, malgré ce qu’avait pu lui assurer Reyn. Elle aussi avait causé la souffrance des alguzs, d’un alguz au moins. Elle se prit la gifle de plein fouet, tournant la tête sous la force du coup.

« Tu… » commença-t-elle, avant de tourner lentement la tête pour planter son regard dans celui de l’humaine, la joue en feu. Elle n’y avait pas été de main morte, c’était le moins qu’on puisse dire. Elle semblait blessée, paniquée même et il y avait de quoi. Elle avait un lourd secret à cacher, un secret qui n’en était déjà plus un. « Tu… ne feras pas de mal… » Prenant soudainement appui sur le mur, elle poussa de toutes ses forces, faisant tomber Yelene sous son poids. « A REYN ! »

Ce fut le chaos. Elle fit basculer l’aimantaliste, tombant avec elle, et agrippa le carnet. Elle tira de toutes ses forces, désireuse de le reprendre, sans réellement savoir pourquoi. Reyn la croirait, si elle lui disait ce qu’elle avait découvert. Il lui faisait confiance, assez pour savoir qu’elle ne mentirait pas sur une telle accusation. Ou alors, il croirait sans doute Yelene quand cette dernière nierait. Avec l’energie du désespoir, elle planta ses dents dans l’un des poignets de la Gardienne de Firone. Elle devait lâcher, il n’y avait pas d’autre choix.

Quand, enfin, elle sentit Yelene lâcher prise, elle roula pour pouvoir ensuite se relever. Il ne lui restait plus, alors qu’à courir. Aussi vite qu’elle le pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Triste découverte | Yelene   Mar 8 Juin - 16:07

Yelene frémissait. Autant de colère que de honte, autant de rage que de douleur. Elle ne savait pas ce qu'avait lu Asmaa mais a en juger parce qu'elle lui cracha au visage, bien assez. Bien trop en fait. La Gardienne ne prévu pas la suite et, a vrai dire, avait autant de compétences martiales qu'un escargot, aussi l'alguz n'eut aucun mal a la mettre a terre. Yelene étouffa un cri de douleur en sentant son dos heurter violemment le sol. Son journal serré convulsivement contre elle, elle battait des jambes dans l'espoir de se débarasser de la jeune soeur de Reyn, totalement déchainée. Lorsqu'elle comprit que l'alguz visait son journal, elle paniqua sévèrement.

-Lache moi tout de suite !

Rugit elle en se débattant de plus belle, gardant le témoignage dangereux de son passé hors de porté de la jeune fille enragée.

Une cuisante douleur au poignet lui arracha un cri de souffrance alors qu'Asmaa venait de planter profondément ses dents dans sa chair. Résultat, elle lacha son journal qui eut tôt fait de changer de mains.

Asmaa ne perdit pas de temps et sauta sur ses pieds dans l'optique de se sauver, chose que Yelene ne pouvait pas laisser faire. Le deséspoir poussait souvent les gens a faire ce que jamais ils n'auraient envisagé de faire en temps normal. Yelene bloqua toutes les terminaisons nerveuses de l'alguz, jusqu'aux impulsions électriques permettant aux muscles de bouger. Total, l'alguz s'écroula a terre, incapable de faire un mouvement mais encore parfaitement consciente. Yelene avait tout de même évité le coeur et le plexus, sauvegardant ainsi la vie d'Asmaa.

Essoufflée, des larmes coulant de ses yeux sans qu'elle ne s'en rende compte, Yelene se releva, trébuchant une fois au risque de s'étaler et rejoignit Asmaa. Une nouvelle fois, elle arracha son journal des mains de son agresseur et baissa un regard tourmenté sur le visage de la jeune fille sans se rendre compte qu'une photo venait de s'échapper des pages jaunies. Elle n'avait jamais comprit la haine de la soeur de Reyn contre elle et n'avait jamais perdu espoir que cela s'arrange, mais la jeune fille en avait décidé autrement en pénétrant chez elle pour fouiller son passé et ça, Yelene ne pouvait pas pardonner. Le bras en sang, elle se pencha sur la jeune fille.

-Tu n'aurais jamais dut fouiller chez moi Asmaa. Je ne sais pas ce que tu as découvert, mais je te garanti que tu ne diras rien a personne parce que crois moi, il me sera facile de te faire disparaître dans le desert, vu les soucis que tu apporte a Reyn et ton comportement, je n'aurais aucun mal a lui faire croire que tu t'es enfuis. On ne retrouvera jamais ton corps, je connais le desert mieux que personne. Alors tu as tout interet a la fermer.

Sa voix c'était faite menaçante et elle était convaincante. Oui, elle ferait tout pour préserver ses secrets, mais elle n'irait tout de même pas jusqu'au meurtre, elle avait assez de sang sur les mains, assez de poids sur les épaules. Elle leva son blocage, non sans s'être assurée d'enfermer son journal dans un coffre a combinaison, chose qu'elle aurait du faire dès le départ...Mais qu'importe, elle le détruirait...cela devenait urgent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmaa
-Modo-
Ferait tout pour Frolic
-Modo-Ferait tout pour Frolic
avatar

Age : 27

Background
Pouvoirs: Transformation en berger allemand
Statut: Bete de foire
Niveau:
1/4  (1/4)
MessageSujet: Re: Triste découverte | Yelene   Ven 11 Juin - 21:11

Asmaa n’avait pas mal… C’était autre chose. De beaucoup plus gênant et dérangeant. De beaucoup plus insupportable, aussi. Un instant, elle courait avec l’espoir d’échapper à Yelene, et l’instant d’après, elle s’effondrait comme une poupée de chiffon, la tête la première. Elle sentit quelque chose de chaud et d’humide couler sous son menton et compris qu’elle s’était entaillé dans sa chute, mais ne put rien faire pour y remédier. Elle avait gardé les yeux ouverts par elle ne savait quel miracle, mais c’était bien la seule chose qui aurait pu lui permettre de se réjouir. Ca et son cœur qui battait encore. Elle respirait à peine, ses cheveux épars l’empêchaient de voir devant elle. Son bras droit lui faisait atrocement mal, bloqué sous la masse qu’était devenu son corps. Comble de la honte, symbole du désespoir qui l’habitait, elle savait que les larmes coulaient. Elle allait mourir. Yelene allait se débarrasser de cette empêche de tourner en rond d’Asmaa, et peut-être profiterait-elle de l’occasion pour en faire de même avec Reyn. Comme le temps paraissait long. Elle entendait les pas de l’Aimantaliste qui s’approchait, indifférente à l’alguz étalée sur son sol. La pauvre créature n’aurait même pas été étonnée qu’on lui marche dessus. A la place, elle la vit s’agenouiller à ses côtés et récupérer son précieux journal, lâché dans la chute. Si elle l’avait pu, elle aurait grogné, elle se serait ruée sur elle, mais elle en était incapable.

Terribles pouvoirs que ceux d’un Aimantaliste, Asmaa le découvrait à ses dépends. Elle irradiait de haine. Le pire était sans doute de se faire menacer. Dans son état, elle n’avait qu’une envie… Le meurtre. Elle le désirait ardemment. Mais elle avait peur, peur de ce pouvoir qu’elle ne voyait pas mais qui la transformait en légume.

Son premier reflexe, quand elle récupéra l’usage de son corps, fut d’aspirer une grande goulée d’air, une bonne idée à la base mais qui provoqua une toux malvenue. Elle se recroquevilla sur elle-même, ramenant contre elle ce bras qui la torturait et elle fit ce qu’elle put pour se traîner contre un mur. Cette expérience l’avait éprouvée, au-delà du raisonnable, et elle savait que si elle tentait de se lever directement, elle ne ferait que s’écrouler une fois de plus…

« Pourquoi ? » gémit-elle misérablement, alors qu’elle se laissait aller contre le soutien tant désiré. « Pourquoi Reyn ? »

Elle gardait le regard baissé, incapable de le lever vers les yeux de Yelene qui, s’en doutait-elle, la foudroyaient. Elle tentait de reprendre une respiration à peu près convenable et de calmer les picotements qu’elle ressentait dans tout son corps. Elle n’avait qu’une envie, s’enfuir, obliger son frère à la suivre, par n’importe quel moyen, en lui faisant affronter le véritable visage de son amie humaine s’il le fallait. La joue, le menton, et sa propre parole devraient suffire à le convaincre. Ensuite, il faudrait fuir, sans jamais s’arrêter.

Il le fallait. Yelene était plus dangereuses que les Ailisses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Triste découverte | Yelene   

Revenir en haut Aller en bas
 
Triste découverte | Yelene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ame noire ... triste découverte .
» Caniche mâle 9 ans triste état Béthune (62) ADOPTE
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Comedy :: HRP :: Les archives :: [Intro] Lorsque la justice avait encore un sens...-
Sauter vers: