AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche d'informations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nehtris Trakharn
Cube malocentrique à empiler
Cube malocentrique à empiler
avatar

Age : 24

Background
Pouvoirs:
Statut: Sîn Alpha
Niveau:
1/4  (1/4)
MessageSujet: A la recherche d'informations   Ven 25 Fév - 0:31

Un de ses contacts lui avait signalé qu'un Aimantaliste avait refait surface dans les bas quartiers de la ville. Il se prépara donc à y aller à la nuit tombée, pour aller voir celui qui était le plus au courant de tout dans ce quartier glauque de la ville: le gérant du Chien qui Tousse, où, chaque Sin le savait, une quantité incommensurable de trafics interdits avaient lieu, où tous les renégats passaient pour prendre des nouvelles, se fournir une arme ou simplement boire un verre en sécurité, sachant qu'aucun Sin ne serait assez fou pour l'arrêter dans la taverne. Sachant tout ça, il enfila sa plus belle, et accessoirement sa seule veste, rangea son pistolet dessous, accompagné d'un chargeur dans chacune des 2poches intérieures, et partit voir un peu de quoi il en retournait dans la taverne. Son contact ne lui avait pas donné de détails de l'apparence physique du type, encore moins son nom, il lui faudrait donc enquêter en démarchant les pires crapules du quartier.
C'est pourquoi trois heures après le crépuscule, il se retrouva dans ce bouge sordide au lieu de picoler avec ses potes. Mais il lui faudrait sûrement amadouer le patron en consommant un peu, donc il ne perdrait que ses amis et pas l'alcool. Il entra dans le bar à l'atmosphère enfumée, pleine de types aux sales têtes et aux calibres apparents, pleine d'une odeur atroce, mélangeant les pires odeurs possibles produites par un corps. Il avança nonchalamment vers le zinc, s'asseyant sur un tabouret et commandant une bouteille d'alcool. Il paya le barman, évitant de regarder sa sale tête, qui avait accessoirement donné le chien sur l'enseigne avec quelques menues retouches. Après avoir vidé la moitié de la bouteille, estimant qu'il avait le droit à des réponses, il demanda au barman s'il n'avait pas vu des têtes nouvelles dans le coin. Le barman lui répondit que si c'était pour voir un de ses clients en taule le lendemain, et executé deux jours plus tard, c'était pas la peine d'essayer de lui soutirer des informations.
Malgré toutes les menaces de descente des Sins, rien n'y fit. Il abandonna donc, finit la bouteille pour ne pas gâcher, puis s'apprêta à repartir, avant de voir quelque chose qui attira son regard: un bras, portant le tatouage des Ailisses, son propriétaire caché dans la pénombre entre deux lampes. Le brave Nehtris s'approcha, se demandant ce qu'un Ailisse faisait là. Peut-être était-il en planque, il pourrait sûrement lui demander des informations, en tant que camarade. Il s'assit donc à la table du type, avant de se rendre compte, en sortant une cigarette et en l'allumant, que c'était une jolie femme, aux cheveux d'une couleur assez rare, flamboyante pourrait-on dire. Il la salua, avant de lui demander ce qu'une Ailisse faisait dans un bar des bas-quartiers. Il lui demanda également si il pouvait lui offrir un verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayashen
-Admin-
J'fais c'ke j'veux avec mes cheveux
-Admin-J'fais c'ke j'veux avec mes cheveux
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Maitre de l'eau
Statut: Ex-Meneuse des rebelles
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: A la recherche d'informations   Ven 25 Fév - 12:27

Les gars comme lui, Ayashen les flairait à des kilomètres. Suintant la dévotion comme l'on arbore sa fortune à l'abri de forteresses imprenables forgés d'or et d'argent. Rien de plus que des zircons que l'on expose allégrement à la vue de tous en se persuadant soi-même de leurs inestimables valeurs. Mais un jour le piège se referme, doucement mais surement. Les éclats s'éparpillent en un instant, blessent et lacèrent la chair jusqu'à atteindre les vestiges de ce qui ressemblait autrefois à une âme. Et au final il ne reste absolument rien si ce n'est un simulacre d'existence qui s'étire vers sa lente et douloureuse agonie. Qui disparait inexorablement dans le néant. Sa nouvelle demeure. Refuge de sa propre culpabilité après qu'elle eut arpenté Firone des jours durant, aussi dévastée que pouvait l'être son coeur. La mémoire encore vive de ces rémanences d'images toutes plus cruelles les unes que les autres.

Alors, elle a fuit les alternatives naissantes de ce chaos inconscient et définitivement non-acceptables, aussi bien pour Hyriel que pour elle-même. Tout cela avait commencé dans le sang et ne pouvait donc connaitre d'autres fins. Elle n'aura de répits que la loi du Talion appliquée à la lettre, quoi qu'il lui en coute. L'ancienne leadeur des rebelles ne possédait de toute façon rien de plus précieux que sa vengeance qu'elle ressassait patiemment loin des regards indiscrets. Personne pour l'accabler plus qu'elle ne l'était déjà de reproches, de questions futiles ou même simplement d'une sollicitude écoeurante et particulièrement mal placée. Tout ce qu'on ne trouvait pas d'ordinaire au Chien qui Tousse en somme. Son retour parmi la population lambda lui avait paru si amer qu'elle avait passé les mois précédents terrées au fin fond des entrailles métalliques de Cylardem. Si bien qu'elle avait fini par se fondre dans le décors. Une silhouette à peine devinée sous une lourde cape sombre. Sa longue chevelure écarlate habilement dissimulée sous la capuche. Le nez plongé dans un verre de tord-boyaux bon marché.

L'oreille aux aguets comme l'ultime témoin de ses vieilles habitudes, on ne peut plus tenaces.

L'Ailisse dans sa ligne de mire qui se croyait fort et invincible en menaçant le barman. Mais ici il ne trouvera que le mépris de la loi qu'il défend si ardemment et il ne repartira qu'avec des incertitudes comme seul bagage. Tels que tous ses collègues avant lui qui ont cru bon de tenter leurs chances au coeur même de l'illégalité qu'ils ne peuvent que soupçonner. Encore et toujours. En partant du principe qu'il se réveille demain matin en un seul morceau bien sûr. Non, Ayashen n'était pas d'humeur au massacre, en cette heure tardive. Les oiseaux de mauvais augure aux regards insistants ne manquaient plus ici bas, depuis qu'elle avait donné l'exemple quatre ans auparavant. Le meurtre d'un Sin un soir de beuverie et quelques mois plus tard, un village rebelle émergeait du sable blanc du désert. Un crime impuni qui en avait emmené d'autres dont elle payait indirectement le prix encore aujourd'hui. C'est pourquoi elle avait décidé de l'oublier presque aussitôt qu'il eut lui aussi décidé de lâcher prise en quittant ce lieu dans lequel il n'était pas le bienvenu...

Un verre à la propreté douteuse porté négligemment à ses lèvres et cette foutue manche qui glisse le long de son bras sans qu'elle n'ait le temps de la remettre en place sur les stigmates de son passé avant que l'inconnu ne l'aborde sans détour.

Elle ne répondit pas immédiatement, hésitante à relever vers lui son faciès prohibé. Bien qu'il y ait peu de chance que ça arrive, le risque d'être reconnue était réel et non des moindres. Cependant, plus par excès de zèle qu'autre chose. Car elle ne pouvait être que morte avec Firone, après tout. Enfin condamnée pour ses crimes devant la justice divine et impitoyable. Désormais Ayashen n'était plus que rumeurs aux allures de légendes. Tantôt la dépeignant comme une sorcière hideusement mutilée par le mal qui sévissait en elle ou encore possédant une beauté sans pareille, capable d'envouter quiconque posait le regard sur elle.

Et elle attirait également les enfants pas sages à la nuit tombée pour les écorcher encore vif dans le désert.

« Je fais la même chose que toi, j'imagine... sauf que je le fais mieux, apparemment... »

Ses lèvres s'étirèrent en un rictus déplaisant. Dans le genre "fous moi la paix, j'ai rien à te dire" puis elle se ravisa subitement en réalisant que son verre mériterait volontiers d'être de nouveau plein et aux frais de l'état, en plus de cela. Détail non-négligeable. Verre qu'elle vida donc d'une traite avant de lui tendre d'un air satisfait par cette proposition qu'il venait de lui faire.

« Pas la peine de perdre ton temps ici : le barman ne sait rien. Il n'est là que pour intimider les mauvais payeurs... Quant à Oz, le gérant... » Elle désigna d'un geste discret de la tête un homme assis un peu plus loin à une table de poker « Il aura endormi ta méfiance avant que t'aies le temps de t'en apercevoir pour mieux te déplumer comme un vulgaire pigeon... »

Le son de sa voix dégoulinant littéralement d'ironie devant l'ampleur de la situation. Quoi ou qui qu'il puisse rechercher ici n'avait plus de valeur que l'Aimantaliste qui lui livrait des informations sur un plateau d'argent.

« Mais dis-moi ! Tu t'es perdu non ? T'as p'têtre besoin d'aide pour retrouver ta maman ? »

Elle le défia du regard sur le ton de la plaisanterie. Curieuse de savoir s'il oserait l'écouter et accepter son aide fictive, toute Ailisse qu'il la pensait être. Ça promettait une situation plus qu'intéressante, susceptible d'occulter ses propres tourments, au moins pour un temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A la recherche d'informations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Comedy :: 


 :: Cylardem :: Le chien qui tousse
-
Sauter vers: