AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et au bout de la route...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Et au bout de la route...   Sam 20 Mar - 0:06

Cours...

Comme si ta vie en dépendait...

Et le fait était que ma vie en dépendait réellement. Si j'avais été accusé injustement pour un meurtre que je n'avais pas commis, je leur avais donné maintenant un motif de me pourchasser et de vouloir ma peau : j'avais assassiné le coupable et de façon pas particulièrement discrète... Le corps du meurtrier gisait dans sa chambre, la gorge tranchée... et pas proprement non, elle avait été arrachée par une gueule garnie de crocs et son visage labouré de coups de griffes. Il avait souffert, il avait hurlé, il avait supplié.

Et je l'avais tué, sans l'ombre d'une hésitation, sans l'ombre d'un regret.

Il n'avait eu que ce qu'il méritait n'est-ce pas? Il avait tué une amie, par jalousie, par fanatisme religieux et il avait tout fait pour m'entrainer dans cette chute, pour me désigner comme coupable. Il avait pensé que les Ailisses m'auraient avant... Il avait perdu.

Mais maintenant, cela n'était plus qu'une question de temps.

J'étais épuisé. J'avais fuis la ville pour le désert, en espérant trouver la ville de mes espérances, sans la localiser. Malheureusement, les Ailisses avaient retrouvé ma trace. Il y a des heures de cela. J'avais cédé à l'envie de me transformer pour tenter de les distancer, mais ils étaient mieux lotis que moi avec toutes leurs technologies de pointe...

Et ces armes, ces satanées armes!

Les coups de feux me perçaient les tympans, me faisant baisser la tête. Mais je m'épuisais malheureusement rapidement. Un autre coup de feu retentit et cette fois, une douleur cuisante se fit ressentir au niveau du haut de la cuisse, me faisant trébucher et rouler dans le sable.

La langue pendante, je me relevai difficilement et feulai sous le coup de la douleur. J'étais perdu. Cela faisait des heures que je courrais, j'étais maintenant blessé et j'étais perdu dans le désert... Je relevai la tête et aperçut... du flou. Je plissai les yeux et vis que c'était une tempête de sable. Peut-être qu'en m'y enfonçant, j'allais perdre mes poursuivants? Ils étaient près, bien trop près. C'était une porte de sortie... Galvanisé, je me relevai et me remis à courir, en boitant et en essayant de faire abstraction de la douleur...

Je rejoignis la tempête de sable, m'enfonçant à l'intérieur, les yeux ravagés par le sable qui me fouettait le pelage. Et les Ailisses étaient derrière moi.

Avec un grognement de désespoir et d'épuisement, je m'écroulai, incapable de continuer.

Tant pis, j'allais mourir au milieu du désert...

Au moins avais-je vengé mon amie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Sam 20 Mar - 1:26

-Tu veux que je te dise, en rentrant j'irais prendre une douche.
-Ouais, si il reste de l'eau.
-Ne sois pas défaitiste rho !

Cet échange assez improbable en plein milieu de nul par venait de deux silhouettes drapées dans des capes épaisses et dont le visage était protégé a la manière des bédoins. A savoir que seuls leur yeux étaient visible. La silhouette plus féminine balaya l'air d'une main amusée.

-Je suis sure qu'il y aura de l'eau, les Pluies ne se sont arrêtées que depuis peu.

La deuxième ombre secoua la tête avec une petite tape sur l'épaule de sa compagne de galère.

-Mais oui, tu as le droit d'y croire...Bon sang ! Qu'est ce que je deteste cette foutue tempête !
-Peut être, mais elle nous protège alors tout est bon, sauf le sable dans les cheveux bien sur.
-Et dans le pantalon !
-Très délicat Sam, très délicat.

Soupira la dite compagne de galère. Quelle idée aussi de patrouiller en plein milieu de la tempête de sable qui protégeait Firone ? La raison était simple, il fallait être paré a tout, sauf que dans une tempête de sable, on ne voit rien et c'est tout naturellement que Yelene se trouva nez à nez avec une arme.

-Merde !

Sans vraiment prendre le temps de réfléchir, elle posa ses deux mains sur le visage qu'elle distinguait à peine et lacha un concentré d'énergie qui fusa dans le corps du soldat, car s'en était un, pas de doute la dessus, l'insigne d'Aile qu'il portait était bien voyant. Sam s'était dissimulé derrière elle et une langue de feu lécha sa joue pour frapper un second garde.

-Oh fais gaffe !
-Pardon, couche toi !

Elle n'eut même pas le temps de bouger qu'une forte pression sur son dos l'envoya mordre le sable. Quel empaffé ! Il ne pouvait être plus délicat non mais !? Yelene cracha le sable qu'elle avait dans la bouche et se retourna sur le dos, se relevant sur les coudes, se laissant subitement retomber alors qu'un jet orangé et chaud, très chaud passa au dessus d'elle. Après quelques secondes, elle reprit sa position initiale, le calme semblait être revenu et Sam eut une reflexion amusante...Enfin presque...

-Et ben, on aura pas eut beaucoup de résistance, les Sîns ne sont plus ce qu'ils étaient.
-Ouais, aide moi a me relever au lieu de dire des conneries.

Elle avait tendue une main qui...fut ignorée avec classe, fronçant les sourcils, Yelene était a deux doigts de passer un savon a Sam lorsqu'il la coupa dans son élan.

-Viens voir, je crois qu'on a un blessé...

Elle tenta de voir de qu il parlait mais tout ce qu'elle voyait étaient deux silhouettes, l'une allongée a terre et l'autre penchée dessus. Elle fini par se relever toute seule en époussetant sa cape épaisse. Elle s'approcha en évitant une chute de mauvaise aloi et se pencha a son tour. Ses yeux, plissés a cause du sable, parcoururent ce qu'elle pouvait voir.

-C'est une bête.

Sam soupira lourdement a coté d'elle.

-Alguz, Yelene, alguz.
-Oui, voilà c'est ça.
-Irrécupérable, bref ! On a pas le choix que de l'emmener avec nous a Firone.
-Dangereux, on ne sait même pas d'où il vient, il pourrait être un espion.
-Ouais, peut être mais en attendant, on ne va pas le laisser agoniser dans le sable.
-C'est vrai.

Alors ils n'avaient pas d'autre option, bon très bien. Ils allaient devoir le porter et Firone était tout de même a un kilomètre ou presque. Ceci dit, ces un kilomètre se passèrent sans incidents et plus aucun garde ne leur barra le chemin. Evidemment, leur arrivée fut un peu chahutée mais rien de bien méchant, c'était comme d'habitude. La bête...Non l'alguz, fut emmené a l'infirmerie ou ce qui s'en rapprochait le plus et il ne restait plus qu'a attendre. Yelene en profita pour aller faire son rapport a Ayashen concernant l'incident et revint au chevet de la bête...ALGUZ ! ( fallait que ça rentre ! ) pour attendre son réveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Sam 20 Mar - 2:14

J'émergeai des brumes de l'inconscience, sans vraiment savoir ce qu'il se passait. Au premières secondes du réveil, j'étais bien, l'esprit vide de tout évènement... de tout passé. Mais alors que je m'étirais pour me dégourdir les muscles, je sentis ma jambe droite se crisper sous l'effet de la douleur.

Et là, tout me revint en mémoire...

Le meurtre d'Anna, ma vengeance, ma fuite...

Ma mort.

Mais je n'étais pas mort. Contre toute attente. Prudent, je n'ouvris pas les yeux, cherchant déjà à comprendre où j'étais... Dans un lit, vraisemblablement, au vu des draps que mes doigts effleuraient. Je humai discrètement l'air et me rendis compte que je n'étais pas seul. Un délicat parfum de violette me monta aux narines. Il était mêlé au sable et à une senteur plus piquante, due au désert et à la chaleur, mais la violette restait sa senteur primaire. C'était une femme.

J'ouvris alors les yeux et dans la pénombre, mon regard bleu aux pupilles presque normales se posa sur la femme en question, l'épinglant. J'étais nu sous les draps, j'en prenais seulement conscience maintenant. Je me redressais alors doucement, les oreilles aplaties vers l'arrière malgré moi, trahissant ma méfiance à l'égard de cette inconnue. Inconnue qui m'avait probablement sauvé la vie.

- "Où suis-je?"

Que c'était idiot comme question... Je n'étais probablement pas prisonnier des Ailisses... J'étais encore dans le désert... Firone? avais-je trouvé la ville? Une autre question me brûlait les lèvres, toute aussi idiote, mais tant pis :

- "Et qui êtes-vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Sam 20 Mar - 2:24

-A Firone.

A vrai dire, elle avait été a deux doigt de s'endormir. Même qu'elle avait dût piquer du nez a un moment donné puisqu'elle sursauta lorsqu'il parla. Yelene cligna des yeux, histoire de se réveillée complètement. Pas très polie, mais elle venait de passer deux nuits dehors et elle avait peu dormit dans la journée. Résultat, elle était légèrement sur les rotules. Donc oui, elle s'était assoupie bercée par la lente respiration de la bê..Alguz.

-Je m'appelle Yelene.

reprit elle en penchant la tête sur le coté, intriguée par la mobilité des oreilles...Velues de l'homme. Elles bougeaient selon son humeur apparemment, et si elle se souvenait bien, c'était une réaction qu'avaient les chats et les chevaux, même les chiens, en situation inquiétantes.

-Sam et moi t'avons trouvé en plein milieu de la tempête qui nous protège. Toi et les trois gardes qui te courraient après. Tu es accusé de quoi ?

Elle tutoyait directement parce que, quelque part, il lui restait un petit quelque chose de son ancienne éducation. Après tout, elle avait été élevée dans l'idée que les bêtes n'avaient pas ou peu de place n'est ce pas ? Et même si elle se retrouvait dans le cas d'être....comment dire, tué a vue, il lui restait quelque miettes. Pitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Sam 20 Mar - 2:45

Ainsi, j'étais bien arrivé à destination. Je soupirai de soulagement, alors que je me détendais visiblement, mes oreilles trop mobiles en témoignant, alors qu'elles se redressaient. La jeune femme semblait fatiguée... Elle ne m'avait quand même pas veillée toute la nuit? Ah non, rectification, toute la journée... J'étais resté inconscient une journée entière... Voilà qui était contrariant... Mais j'étais resté sous ma forme animale plus que de raison, jusqu'à épuisement total. J'avais eu de la chance qu'elle soit là, sinon... Je serais mort dans le désert en me vidant de mon sang, à moins que les Ailisses ne m'aient achevé.

Je lui demandais alors qui elle était et elle me donna son prénom. Ce n'était pas exactement ce que je demandais, mais c'était un début. Yelene... Très joli et harmonieux, ça allait bien avec son parfum de violette. Je me forçai à faire preuve d'un minimum de civilité et répondit avant qu'elle ne me le demande, pour ne pas paraître grossier :

- "Reyn."

Je ne savais pas ce qu'elle pensait des gens de mon espèce, mais je n'avais pas envie de me conduire comme un animal mal léché, aussi faisais-je un effort. Cependant, je remarquai son regard intrigué sur mes oreilles et me retins de lâcher un commentaire bien senti sur cette indiscrétion agaçante, voire offensante.

Le fait qu'elle me tutoie d'emblée me gêna également... Était-ce parce qu'elle me considérait comme son égal car dans la même galère ou parce qu'elle se sentait supérieure à moi? Incertain, je décidai de lui rendre la pareille. Sa question me fit d'ailleurs tressaillir, mais je ne la lâchai pas des yeux alors que je rétorquais froidement :

- "De meurtre..."

J'observai sa réaction, avant de reprendre :

- "Et comment toi et Sam vous avez réussi à me sortir de leurs griffes?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Sam 20 Mar - 2:59

Reyn, bon, ce n'était pas très courant comme prénom, mais c'était déjà ça, même dit d'un air bougon et peu engageant.

Ah...de meurtre...Ce n'était pas très engageant quand même. Certain d'entre eux avait tué oui, pour sauver leur propre vie, même elle avait tué pour la survie de Firone. Mais tout de même...Ceci dit, elle se garda de faire un commentaire, se contentant de hausser un sourcil et de hocher la tête.

-Oh et bien...Ils s'étaient perdu dans la tempête, rien de tel pour les prendre par surprise. Nous surveillons avec attention les alentours de Firone. Tu as de la chance que nous t'ayons vu, dans la tempête, ce n'était pas chose facile.

Fit elle avec un léger sourire. Elle ne dit rien de leur don, peut être par excès de pudeur ou juste par crainte ou...L'habitude. Elle le cachait depuis tellement d'années que le dissimulé était devenue une seconde nature. D'ailleurs, ici, tout le monde n'était pas au courant, c'était ainsi, mais le fait qu'elle fasse partit des Gardes laissait entrevoir la puissance qui pouvait être la sienne néanmoins personne n'en parlait ouvertement. Tout le monde avait souffert de ce qu'ils étaient a un moment ou a un autre de toute façon.

-Enfin, si c'était bien ici que tu te rendais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Sam 20 Mar - 11:46

- "C'est une habitude chez toi d'esquiver le réel sens des questions?"

Non parce que je lui demandais comment ils s'étaient débarrassés des Ailisses. Avec quelles armes... Quelles méthodes. Et elle ne me répondait pas franchement. Prudence exacerbée? Je ne pouvais pas l'en blâmer après tout. Cela dit, j'avais l'air de tout, sauf d'un espion des Ailisses... Et je ne vois pas ce que je serais venu faire dans le coin à part rejoindre Firone pour goûter à la liberté.

- "Les Ailisses sont des guerriers sur entrainés. Je doute que même une tempête de sable suffise à les vaincre aussi facilement. Donc je reformule : comment vous en êtes-vous débarrassé?"


Elle n'avait rien d'une guerrière... Elle n'avait pas le physique pour. Elle était mince, svelte, mais pas athlétique comme les Ailisses qui passaient leur temps à s'entrainer et étaient en excellente condition physique. Avaient-ils des armes à feu ici? Possible... Ou bien, elle était une M et n'avait pas besoin de tout cela. Après tout, Firone était un refuge pour eux, logique qu'elle puisse en être une, non?

J'eus un petit rire sarcastique quand elle me demanda si c'était bien là que j'allais. Oui, évidemment, qu'y avait-il d'autre dans le désert? Je fuyais oui, sans savoir où j'allais, mais Firone restait mon unique but.

- "Non, évidemment, je cherchais à cuire dans le désert, juste pour empêcher les Ailisses de me faire la peau eux-même."


Je me redressai alors totalement, m'asseyant, avant de glisser une main sous le drap et de palper le bandage qui ceignait ma cuisse. Cela ne devait pas être trop grave... Les muscles puissants du lynx avaient du empêcher la balle de faire trop de dégâts. Mais j'en étais quitte pour boiter un moment. Je soupirai et finis par lâcher, à contrecœur :

- "Merci."

Mais je tournai de nouveau vivement la tête vers elle et reprit, avec une pointe d'agressivité :

- "Tu pourrais cesser de me regarder comme une bête curieuse? Tu n'as jamais vu d'Alguz ou quoi?"

J'étais peut-être parano, mais j'avais l'impression qu'elle me dévisageait totalement, avec cette curiosité qui me mettait souvent hors de moi. Au moins acceptait-elle de discuter avec moi, un bon point pour elle, tous ses congénères n'étaient pas aussi tolérants. Puisque de toutes façons, pour eux, je n'avais pas un cerveau assez développé pour susciter leur intérêt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Sam 20 Mar - 12:11

Yelene fronça légèrement les sourcils. Elle n'aimait pas le ton qu'il venait d'employer, après tout, il avait la vie sauve, peu importe comment, il ne pouvait pas se contenter de cela ? Et bien apparement pas. Elle plissa des paupières tandis que le granit de ses iris se mettait a briller d'agacement.

-Je suis une M de haut niveau, content ?

Finit elle par lacher d'un air bougon.

-Tout les Gardiens de Firone le sont.

Voilà, comme ça au moins si il lui prenait l'envie de se sauver pour aller « raconter » ce qu'il savait a leur chers amis a armes, il savait les risques encouru. Bien que pour ce qu'elle en savait, les bêtes avaient le droit de vivre a Livia, enfin, ils bénéficiaient de la tolérance du pouvoir en place. Evidemment, être accusé de meurtre était un poil dérangeant. Ceci dit son ironie commençait a lui taper sur les nerfs ! Il pouvait s'estimer heureux que l'on se soit inquiété de lui et monsieur ironisait, ben tiens ! Elle pinça les lèvres et refréna l'envie de lui envoyé une petite giclée d'électricité en plein poire. Ayashen lui avait confié la surveillance de ce...ce...chat et elle sentait que cela n'allait pas être une partie de plaisir « Merci pour le cadeau Ayashen ». Elle ne répondit pas, fière de garder un certain sang froid, après tout, elle avait dût travailler dur pour maitriser son don, elle était capable de maitriser ses émotions. Finalement, il daigna lui dire merci et elle en rajouta une couche.

-Tu remerciera Sam, j'aurais été seule, tu restais au fond du désert.

Non pas qu'elle l'aurait laissé agonisé, quoique....bref, si elle avait été seule, elle n'aurait jamais pu ramener ce grand machin toute seule. Il fallait voir la masse de muscle et même a deux, ils avaient eut du mal avec Sam.

Cependant, elle ne pu s'empêcher de rougir lorsqu'il la reprenait avec agressivité. Ah mince ! C'était un fait qu'elle le fixait depuis son réveil et elle n'était pas sur que son regard soit tout ce qu'il y a d'indulgent et chaleureux. Une bête curieuse. Oui, il n'avait pas tord, depuis qu'elle était arrivé a Firone, elle ne comptait plus le nombre de bête qu'elle avait vu de prêt et si, au début, elle en avait eut peur, maintenant, elle était tout simplement curieuse, tout en gardant une certaine distance quand même.

-Désolée, c'est juste que l'on ne voit pas beaucoup de b..Alguz par ici. Ils y en a quelqu'un a Firone cela dit, tu ne te sentira pas seul comme ça.

Oula, elle s'était ratrappé de justesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Sam 20 Mar - 15:07

D'accord, je me montrais inutilement agressif avec elle, mais c'était ma nature. Surtout qu'elle faisait des mystères et que ça avait le don de m'agacer. Je la vis froncer les sourcils, contrariée par mon ton. Elle avait du s'attendre à autre chose de la part de celui à qui elle avait sauvé la vie. Elle finit par m'avouer être une Aimantaliste, et pas n'importe laquelle : une qui maitrisait son... don? à la perfection. Ben voilà, suffisait d'insister un peu.

- "Oui."

Et elle m'apprit même quel était son rôle ici alors que je n'avais rien demandé... A moins que ce ne soit la réponse à ma question d'avant sur le qui était-elle? Une gardienne de la ville donc. Mais c'était quoi une gardienne? Ça consistait en quoi? Protéger la ville, comme une sorte de garde? Oui sûrement... Elle devait donc être dangereuse... très dangereuse. Mieux valait peut-être cesser de la titiller.

- "Et ça consiste en quoi d'être Gardien de la ville?"

Empêcher les gens d'entrer sans permission... Et les empêcher de sortir? préserver le secret des lieux? Cette pensée m'amusait : me surveillait-elle? Comme si je pouvais être un espion... Je la remerciai pourtant et fus reçu durement. Un sourire m'échappa, révélant des canines qui tenaient davantage des crocs que de la simple dentition humaine.

- "Je n'y manquerais pas."

Cela dit, je finis par redevenir ombrageux alors que je la reprenais quant à sa façon de me regarder. En la voyant rougir, je sus que j'avais tapé dans le mille. Pas de chance, cette fille, toute jolie soit-elle, toute M soit-elle, semblait encore considérer ceux de mon espèce comme inférieurs... Je pensais naïvement qu'étant traqués par ceux auxquels ils avaient appartenu, sans pitié, leur aurait fait ouvrir les yeux sur les mensonges de la déesse. Mais mon sang ne fit qu'un tour quand je l'entendis buter sur le nom de ma race, comme se rappelant de justesse qu'il fallait qu'elle se corrige quant à son appellation personnelle et surtout quand elle parla d'autres Alguzs pour que je me sente moins seul. Mes yeux s'étrécirent de colère alors que je sifflais, véhément :

- "Ah, parce qu'ici aussi c'est chacun de son côté et on ne doit pas se mélanger? Tu parles d'un refuge! Je pensais naïvement qu'ici au moins, les fuyards avaient compris que les lois de la Déesse n'étaient qu'imbécilités édités par des idiots aux esprits étriqués! Je ne suis pas inférieur à toi Yelene!"

Ma voix avait enflée sous le coup de la colère et ma queue s'agitait frénétiquement sous les draps alors que mes oreilles s'étaient de nouveau couchés. Je respirai à fond et repris plus calmement :

- "Aussi étrange que cela puisse paraître, je ne recherche pas davantage la compagnie des miens que celles des humains. Ou des M."

Je haussai une épaule.

- "Tu es la première que je rencontre par contre."

Et j'étais déçu par sa façon de me considérer, mais je n'allais pas le lui avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Sam 20 Mar - 15:52

-A garantir la sécurité des habitants et éliminer toutes menaces éventuelles.

Récita Yelene comme une leçon bien apprise, mais que l'on ne s'y méprenne pas, elle parlait de toute menaces, y comprit lui si il s'amusait a vouloir faire le fanfaron. Elle avait erré durant trop longtemps pour mettre son refuge en péril avec trop de légèreté. Il se décida tout de même a la remercier et se dit que ça ne devait pas arriver souvent vu l'humeur du matou. Elle rétorqua que sans Sam il aurait fini en bouffe a scorpion du désert et elle eut un léger sourire.

Oula, monsieur sortait les griffes et ça, ça n'était pas pour lui plaire, même si il tapait dans le mille. Mais il y avait une façon de le dire quand même !

-Hé ! On rentre les griffes, matou !

Elle croisa les bras sur sa poitrine enserrée dans une chemise grise ajustée et continua d'un ton peu amène :

-Il se trouve qu'en règle générale, les gens aiment se retrouver entre eux, je n'y peux rien, c'est un phénomène social alors garde tes jugements trop rapides pour toi avant d'en faire étalage. C'est l'hopital qui se fout de l'infirmerie. Chacun a son rôle pour subvenir aux besoins de la communauté et les chatons dans ton genre ne font pas exception alors ne va pas croire qu'on les pense inférieurs alors qu'ils nous permettent de manger. Finalement, tu es aussi étroit d'esprit que ceux sur qui tu crache. Bravo !

Le gris anthracite de ses prunelles scintillait avec colère et peut être un soupçon de culpabilité. On lui avait inculqué depuis sa plus tendre enfance qu'une bestiole ne valait rien et même si elle pouvait reconnaître leur valeur, il restait tout de même un brin de cette éducation enracinée. Lui il avait tout du gros chat en colère là, elle distinguait le drap faire des petits soubressauts et elle se souvint que le préposé au soin avait parlé d'une...queue. Pas de quoi passer inapperçu c'était sur. En tout cas la mobilité de ses oreilles était assez comique a voir, mais elle retint le léger rire qui lui chatouillait la gorge.

-Qui chercherait la compagnie de quelqu'un capable de vous griller sur place parce que vous avez provoqué un fou rire ? Enfin bref, ce n'est pas le sujet. Si tu veux rester ici, il te faudra accomplir ta part de travail, celui qu'Ayashen décidera de t'attribuer et apprendre a vivre avec les autres.

Du bout de l'index, elle repoussa une mèche de cheveux venue danser devant ses yeux et grimaça un peu, bon sang, le sable rendait sa peau sèche et ses cicatrices la tiraillaient plus souvent qu'a l'ordinaire, c'était...enquiquinant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Dim 21 Mar - 14:54

- "Éliminer toute menace éventuelle... Dis moi Yelene, serais-tu chargée de déterminer si je suis une menace pour votre sécurité?"

Je n'étais pas idiot, ni naïf. Elle n'était pas ma garde malade par plaisir, mais par devoir. Ça crevait les yeux. Elle avait encore un jugement assez étriqué quant aux Alguzs, je le remarquais au fur et à mesure de notre conversation et elle n'étais sûrement pas près de moi par bonté d'âme.

- "C'est vrai que j'ai le profil type de l'Ailisse infiltré."

Oui, j'étais sarcastique, mais cette fille me tapait sur les nerfs. Je n'aimais pas son ton hautain, voir condescendant à mon égard. Ni les regards qu'elle posait sur moi. Je faisais peut-être un complexe d'infériorité, mais j'avais vécu presqu'un demi siècle dans ces conditions, à entendre les humains, ces êtres "supérieurs", me dirent que je n'étais rien, que je ne valais rien, que je n'étais qu'un animal. Pour ceux qui me parlaient bien sûr. Les autres se contentaient d'expressions éloquentes et humiliantes. Jeune, j'avais souffert de cette image qu'ils me renvoyaient. Maintenant, je sortais les griffes pour me défendre.

Ce que le fit d'ailleurs remarquer Yelene alors que je montais sur mes grands chevaux. Mais je n'aimais pas sa façon de me le faire remarquer. Si j'avais été lynx, j'aurais craché en sa direction en montrant les crocs. Là, je me contentait de lui lancer un regard peu amène. Sa répartie me piqua au vif. Elle n'avait pas tort, je jugeais un peu rapidement et qu'elle le pointe du doigt m'horripilait. J'avais ma fierté, mais je n'étais pas un connard arrogant. Enfin, il me semblait.

- "D'accord. Désolé de m'être emporté. Mais j'ai comme l'impression que tu ne considères pas les gens de mon espèce comme égaux à toi. Je me trompe?"

Autant mettre les choses au clair maintenant et je n'étais pas réputé pour ma délicatesse. Je pouvais dire ce que je pensais, alors je ne me génais pas avec elle. Tant pis si elle pouvait me tuer d'un claquement de doigts. Elle m'apprit de façon détournée quel était son pouvoir, bien que je continuais à me demander si cela tenait du feu ou de la foudre... Pas eau, pas vent, pas terre, elle avait parlé de griller... Sympa. Mais je pouvais espérer qu'elle se maitrise assez bien pour ne pas me faire rôtir. Si cela n'avait pas été le cas, j'aurais déjà terminé en barbecue, vu comment je l'avais énervée. Je haussai un sourcil quand elle me parla de ma part de travail à accomplir pour rester dans cette communauté. Et de vivre avec les autres.

- "Je suis tout-à-fait capable de vivre avec les autres."

J'étais vexé qu'elle puisse penser le contraire. Je n'étais pas une bête sauvage. J'avais un caractère un peu difficile, certes, et loin des lois de Livia Maxima, je me permettais de l'exprimer au lieu de faire profil bas.

- "A conditions de ne pas être traité comme un animal."

Je lui lançai un regard lourd de sous entendus. Je décidai alors de changer de sujet et repris d'un ton un peu plus léger :

- "Tu saurais me dire quels sont les dégâts qu'a fait la balle sur ma jambe?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Dim 21 Mar - 17:42

Pour toute réponse, elle n'eut qu'un sourire un rien menaçant. Non parce qu'il ne fallait pas se leurer, Yelene n'avait rien de menaçant et disons qu'elle n'excellait pas dans ce rôle non. Mais une chose était certaine, oui, il serait sous sa surveillance jusqu'à ce que l'on puisse déterminer si il était digne de confiance.

-Les Ailisses iraient loin pour nous éliminer et nombre d'Alguzs seraient trop heureux de les contenter contre une situation plus gratifiante. Ce n'est peut être pas ton cas mais ça, c'est a nous d'en juger.

Fit elle en dardant le granit de ses iris sur le gentil matou. Enfin, pas si gentil que ça apparement. A moins qu'elle ne le caresse dans le mauvais sens du poil, c'était possible, mais il y avait fort a parier qu'il était chatouilleux de nature.

Elle haussa un sourcil, sachant qu'elle lui avait limer les griffes et qu'il s'excusait. Aïe, elle aurait pu répondre oui, mais ce n'était pas tout a fait ça.

-On m'a apprit a ne pas vous considerer du tout. Il y a une nuance. Maintenant, entre ce que j'ai appris et ce que j'applique, il y a aussi une nuance.

Et c'était exactement ça. Mais l'éducation de son père s'effaçait, petit à petit et elle se prenait parfois a comprendre pourquoi son frère avait agit comme il l'avait fait. Et cela ne faisait qu'allourdir le poid de sa propre faute. Elle croisa les jambes et le crissement de son jean brisa le silence qui c'était un peu installer avant d'être repoussé.

-Si tu le dis, je veux bien te croire, mais je parlais surtout de ta fierté et de ton complexe d'infériorité.

Fit elle avec un petit air mesquin qui avait le don de hérisser le poil de certains. D'ordinaire, elle était chaleureuse et rigolotte, mais lui, il avait le chic de la prendre a rebrousse fourrure. De nouveau, elle leva les yeux au ciel, et c'était repartit !

-Mais non voyons, on te mettra juste une litière dans un coin et des croquettes dans l'autre...A croire que tu n'as rien écouté de ce que je t'ai dit..Tssss...Vu ton espèce, je pense que tu t'occupera de la chasse, c'est ce que font les Alguzs félins ici, c'est là où ils excellent d'ailleurs, voilà pourquoi je dis que si nous pouvons manger c'est grace a eux.

Puis, il s'enquit de sa blessure. Bon, le doc avait fait ce qu'il pouvait mais ce n'était pas une guérison miraculeuse, il ne fallait pas rêver.

-Tu n'en mourras pas. La balle a été retirée et la chair désinfectée. Il faut juste attendre que cela cicatrise, c'est tout. D'ici quelques semaines, tu pourras gambader de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Lun 22 Mar - 1:33

Je dus faire une moue dubitative quand elle exposa ses arguments concernant une éventuelle traîtrise de ma part. Je doutais fort qu'un Alguz puisse jouer les agents doubles pour les Ailisses, tant ceux-ci nous pensaient indignes... Mais pourquoi pas? Il suffisait qu'il y en ai un un peu plus retors que les autres, qui ferait abstraction de son aversion pour ma race afin de parvenir à ses fins et trouver le refuge des M en fuite.

- "Je vois..."

Elle avait vraiment un regard spécial. Des yeux gris tout à fait captivants qui allaient bien avec son teint de lait et ses cheveux noirs comme l'ébène. Elle n'avait pas forcement un visage à tomber par terre, mais tous ces détails pris à part, elle était séduisante. Dommage qu'elle soit si horripilante. A moins que je sois le seul à avoir ce traitement de faveur?

Quand je parlais de son éducation sur sa conception des gens comme moi, j'en fus pour mes frais. j'avais posé une question directe, j'avais une réponse directe. Mon regard oscilla entre tristesse et colère alors qu'elle parlait de ne pas nous considérer du tout. Tristesse parce que cela blessait toujours... Colère parce que j'avais fini de prendre des coups à ce sujet.

- "Je suppose qu'il y a de l'amélioration... Si tu appliquais ce que tu as apprit, ru ne m'adresserais même pas la parole, n'est-ce pas?"

La suite me piqua de nouveau à vif et je répliquai vivement :

- "Ma fierté et mon sentiment d'infériorité? Dis-moi, comment réagirais-tu, si toute ta vie, on t'avait traité comme moins que rien?"

J'eus un sourire narquois, avant de reprendre, perfide :

- "Qu'est-ce que cela fait de passer de l'état d'être humain à l'état de cible à abattre?"

Elle continuait à me hérisser avec ses allusions à la noix. Une litière, des croquettes... J'allais finir par me faire les griffes sur elle pour lui faire plaisir et compléter le tableau à ce rythme là! Pourtant, quand elle parla de chasse, elle attira mon attention, me faisant dresser l'oreille (ou les deux et au sens propre).

- "La chasse... Parfait."

Au moins étais-je plutôt doué là dedans. Mais je me rembrunis quand elle m'apprit que j'allais être "handicapé" encore pour un moment.

- "Je ne suis pas prêt d'être très utile alors."


Je soupirais, avant de demander, plus poliment :

- "Est-ce qu'il y aurait moyen de faire un brin de toilette? Et avant que tu ne sortes une vanne, non, je ne me lèche pas pour la faire, du moins pas sous cette forme là."


Ça, c'était fait.

- "Et... il y aurait quelque chose à manger?"

Je n'avais rien avaler depuis la veille au matin... Je mourrais de faim maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Lun 22 Mar - 2:06

-Non.

Ça avait le mérite d'être franc, mais c'était la vérité. Il fut un temps où même la vision d'une bête était repoussante. Pourtant, on ne pouvait pas vraiment dire que lui était repoussant ou révulsant, comme quoi, tout était question de subjectivité dans ce monde. Et ses oreilles étaient d'un comique...Bon a première vue, il n'avait pas l'air d'être un espion, mais sait on jamais ! Il pouvait être très bon comédien après tout.

-J'aurais un gros complexe d'infériorité et une agressivité débordante.

Fit elle avec un large sourire, au moins, il admettait en avoir...des complexes. Remarquez, elle avait été choyée une bonne partie de sa vie, le retour a la réalité avait été rude mais pas dénué d'enseignement. Par contre, sa petite pique tomba a plat puisque son sourire ne vacilla pas une seule seconde.

-Ca fait qu'on est très dans le vent soudain.

Le phénomène des M n'était que peu ancien. On ne savait pas d'où leur venait leur pouvoirs, personne n'était en mesure de comprendre. Certains parlaient d'un don de Aile, ce a quoi les Ailisses rétorquaient « hérésie » mais au final, le résultat était le même, ils faisaient peur, ils devaient disparaître point. Elle finit par le mettre au courant de ses futures taches, car elle n'en doutait pas, il serait chasseur dans tout les cas...Elle haussa une épaule :

-On ne te demande pas de te mettre au boulot maintenant, d'autant plus que tu ne serais pas très performant.

Remarqua-t-elle avec un sourire innocent. Elle eut la grâce de rougir a son commentaire suivant parce que, effectivement, cela lui avait traversé l'esprit et elle était en train de se demander comment c'était possible. A moins qu'il ne possède l'agilité et la souplesse de son alter égo.

-Oui bien sur, il doit y avoir une douche dans la pièce a coté, mais attention, l'eau est un peu rationnée. Nous avons des M d'eau mais nous ne pouvons pas toujours compter sur eux.

Soupira-t-elle en pointant de l'index une porte en bois située sur le mur de gauche. Elle pencha légèrement la tête sur le coté lorsqu'il parla de manger. Il devait avoir faim oui, de ce qu'elle s'en souvenait, le voyage jusqu'à Firone avait duré toute une nuit ou presque, il suffisait qu'il ne se soit pas nourri avant.

-Oh oui ! J'aurais du y penser en venant mais comme je ne savais pas quand est ce que tu te réveillerais...

s'exclama-t-elle en se levant subitement de sa chaise, comme un ressort.

-Bref, profite en pour prendre ta douche, je vais voir ce que l'on a...Et, ne force pas trop, si tu t'écroule, je ne pourrais pas te relever.

Prévint elle déjà sur le pas de la porte avant de disparaître derrière le battant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Lun 22 Mar - 16:58

Je ne sus si je devais prendre sa réponse de travers. Déjà, elle avouait qu'elle avait eu une éducation des plus fermes concernant mon espèce. Elle le disait sans honte, ou du moins, cachait bien son jeu. Ensuite, elle répondit qu'elle serait victime d'un complexe d'infériorité et d'agressivité si elle avait vécu comme moi.

- "Dois-je comprendre que tu me trouves agressif?"

Pure rhétorique : j'étais en effet sur mes gardes avec elle et je ne cessais de l'agresser à chaque parole. J'étais sur la défensive, en territoire inconnu et sans être en pleine possession de mes moyens avec une fille qui se méfiait de moi et me voyait comme inférieur à elle. Il y avait de quoi s'énerver, non? Cela dit, elle garda son sourire alors que je me faisais perfide et j'en conçus soudain un remord. Je n'avais pas à l'attaquer ainsi... Parce que ma vie n'avait pas été des plus rose, je n'avais pas à jalouser ceux qui avaient été heureux et à me réjouir qu'ils finissent par souffrir aussi. C'était... mesquin. Et je ne voulais pas m'abaisser à ça.

- "Et des cibles de choix pour les Ailisses."

Ce n'était pas une moquerie, juste une constatation. Qu'est-ce qui était le mieux? Être considéré comme dangereux et abattu à vue, ou être vu comme une sous race et être méprisé? Par fierté, j'opterais pour la première possibilité... Je me contentais de hocher la tête alors qu'elle me disait que je n'avais pas à travailler maintenant, n'étant pas en mesure de le faire. Autant ne pas répliquer et lance rune nouvelle chamaillerie puérile.

Je demandai donc à me laver. J'étais quelqu'un de très à cheval sur l'hygiène, sans doute parce que j'étais un félin. Je fus ravi d'entendre parler de douche, même rationnée. Je poussai l'avantage en demandant à manger et elle sauta à bas de sa chaise en un claquement de doigt.

- "Eh bien, quand je suis en forme, il me faut bien 12h pour récupérer, alors blessé et épuisé..."

Même moi je ne savais pas combien de temps il me fallait pour récupérer. D'ailleurs, je n'étais pas encore en forme, du moins, pas comme d'habitude. Elle s'en allait déjà en me disant de faire attention et était déjà partie avant que je n'ai le temps de lui demander de quoi me vêtir. Je n'allais pas me promener à poil quand même... Mais les pantalons normaux ne me convenaient pas. Je soupirai et décidai de me lever, m'asseyant au bord du lit en réprimant un léger vertige. Rien de bien alarmant. Par prudence, je pris le drap avec moi, préservant ainsi ma pudeur de yeux indiscrets. Même si Yelene m'avait déjà vu inconscient et nu... Petit inconvénient de la transformation. Entre autres.

Je me levai et serrai les dents alors que la douleur me lançait dans la jambe. Malgré tout, j'avançai jusqu'à la porte et découvris la douche avec bonheur. J'avais besoin de me débarrasser de la poussière et de la sueur, ainsi que du sang. Je fis alors couler l'eau et restai dessous en savourant l'eau chaude sur mes muscles malmenés. Ça faisait un bien fou. Mais le rationnement me revint en mémoire et à contrecoeur, je finis par sortir après m'être lavé. Je réussis à trouver une serviette pour me sécher et en ceignais ma taille avant de retourner dans la chambre, conscient que Yelene était revenue... Je sentais l'odeur de nourriture et son parfum subtil de violette.

- "J'ai oublié de te demander des vêtements... ou au moins un pantalon."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Lun 22 Mar - 17:31

Le visage de Yelene se fendit d'un sourire en coin alors que le gris de ses prunelles se mit a briller d'amusement. Agressif était encore un terme bien faible selon elle, mais elle préférait ne pas en rajouter une couche inutile. Reyn souligna leur soudaine célébrité et elle fit un légère moue.

-La rançon de la gloire. Nous faisons peur et tout le monde sait que les hommes prefèrent détruire ce qui leur fait peur et qu'ils ne peuvent expliquer..

Dit elle en haussant une épaule. Ici au moins, ils étaient en sécurité. Du moins, relativement en sécurité. Elle savait que si l'éxistence de Firone venait a être ébruitée nul doute que les L arriveraient en masse. Ils étaient puissants oui, mais pas invulnérables. Finalement, il lui sembla entendre un estomac grogner et elle se leva après avoir indiqué au chat où il pouvait se laver. Elle lui recommanda de ne pas s'écrouler quand même, cela l'obligerait a le trainer jusqu'au lit. Firone s'était un peu vidée de ses habitants, certains partit a la chasse, d'autre en patrouille, certain encore prenait soin des maigres plants de blé qu'ils avaient réussit a faire pousser, mais bon.

Elle se rendit en cuisine et harcela le cuistot pour avoir un quelque chose a manger. Celui ci bougonna que ce n'était pas l'heure mais fini par lui mettre dans les mains un plat de lapin du désert assortit de pommes de terre ( seul légume poussant sans trop de difficultées ) et revint a la chambre du malade. Elle poussa la porte d'un coup de hanche et fit de même pour la refermer. Elle leva les yeux pour apercevoir un matou a moitié nu. Oui, bon, elle l'avait certes vu totalement nu, elle connaissait même la texture de sa peau, mais quand même il n'était plus dans les vapes. Elle détourna tout de même le regard, prenant comme pretexte d'aller poser le plateau sur une petite table rustique.

-Voilà, c'est tout ce que j'ai trouvé, enfin, tout ce qu'a bien voulu me donner le cuistot.

Fit elle avec un sourire moqueur avant de poser les mains sur ses hanches alors qu'il réclamait des vetements. Aïe...

-Ceux que tu portais on dut finir en miettes je suppose.

Elle se passa la main dans les cheveux en réfléchissant, voyons, il devait rester quelques vêtements dans l'armoire, la seule et unique, de la pièce non ? Enfin, c'était là que transitait les nouveaux arrivants en général, avant qu'on ne leur attribu un appartement individuel.

-Voyons, le précédant locataire de cette chambre n'avait pas vraiment ta taille, mais au moins, c'était un homme.

Bougonna-t-elle en fourrant son nez dans la dite armoire. Ouais, bon, ils n'iraient pas loin, mais au moins restait il un pantalon et un vieux tee shirt, bah, ça ferait l'affaire jusqu'à ce qu'on lui trouve de quoi se vêtir a peu prêt correctement. Elle s'en empara et, se retournant vivement, les tendit au matou.

-Tiens, ce n'est pas le grand luxe, mais comme tu peux t'en douter, on a pas de boutique, enfin, pas de magasin de fanfreluche. Je pense que contre quelques lapins ou lièvre, la couturière de Firone te fera quelque habits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Lun 22 Mar - 22:12

Cela serait un euphémisme que de dire que l'odeur de lapin ne me mettait pas l'eau à la bouche. J'avais toutes les peines du monde à rester stoïque et à me retenir de prendre le plat et de me jeter dessus comme un animal affamé. Mais je voulais prouver à Yelene que je n'étais justement pas un anima non? Aussi me fis-je violence et détournais-je le regard du plat tentateur pour le fixer sur la jeune femme... Qui était à peine moins tentatrice, soit dit en passant. Bien qu'elle ai un caractère assez difficile, elle était loin d'être vilaine. Et elle m'avait sauvé. Je décidai donc de ranger mon attitude revêche au placard et me promis de lui prouver que j'étais quelqu'un de tout à fait civilisé. Qui sait? Peut-être arriverais-je à lui faire changer d'avis sur mon compte et celui des autres Alguzs... Petite victoire, mais ça me donnait une occupation.

- "C'est parfait."

Je n'allais pas me plaindre du plat, loin de là. Je n'étais pas difficile et je mangeais parfois ma viande crue, alors là, c'était le grand luxe.

- "Oui, dommage que la transformation n'englobe pas les vêtements... Mais bon, un lynx en pantalon, ça ferait bizarre non?"

Petite tentative d'humour pour alléger un peu l'atmosphère que j'avais contribué à rendre un peu lourde. Néanmoins je me demandais comment j'allais réussir à me vêtir dans ces conditions. Je la regardai fouiller alors dans l'armoire, curieux, la tête un peu penchée sur le côté, avant de lâcher :

- "C'est quoi cet endroit au juste? Une annexe de l'infirmerie?"

Elle me tendit alors un pantalon et un vieux T shirt. Je les pris avec gratitude alors qu'elle me tournait à moitié le dos pour préserver ma pudeur... ou la sienne.

- "Ça tombe bien, je n'aime pas les fanfreluches... Quant à la couturière, oui, j'irais la voir, j'ai besoin de vêtements sur mesures..."

Ne serait-ce que parce que j'avais un appendice caudal qui n'aimait pas être entravé par un pantalon. Cela me faisait perdre l'équilibre, me donnant une démarche moins assurée qu'au naturel... Parce qu'au naturel, j'avais un sens de l'équilibre plus développé qu'un humain normal. Je regardai le pantalon d'un air critique, jetant un petit regard à Yelene qui me tournait toujours le dos. Je sortis alors mes griffes, acérées et effilées et entrepris de confectionner moi-même un pantalon adapté de fortune. La jeune femme dut entendre des bruits étranges de déchirure, mais je n'y fis pas attention. Une fois cela fait, je m'habillai à la hâte. Le T-shirt était un peu trop serré, mais cela restait tout à fait acceptable. Je rejetai mes cheveux humides en arrière, avant de reprendre :

- "C'est bon, je suis présentable."

Autant que faire se peut du moins. Je me dirigeai alors d'une démarche claudicante jusqu'à la table. Ça faisait mal, mais cela restait supportable. incapable d'attendre plus longtemps, je pris place et me mis à manger, en espérant que Yelene ne se froisse pas de mes "mauvaises" manières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Lun 22 Mar - 22:32

-Ce serait original oui !

répliqua-t-elle en riant légèrement. Et ben tout n'était pas perdu, môsieur n'était pas juste un chat mal léché, il avait tout de même un poil d'humour. Fallait juste gratter la surface évidemment. Oh mais doucement hin ! Tant qu'elle ne saurait pas sur quel pied danser avec lui, elle resterait prudente. Oui, oui.

-Une annexe ? Non pas vraiment, disons que cet notre hôtel en gros. En fait, on y loge ceux qui viennent d'arriver, le temps de leur donner un appartement ou une chambre.

répondit elle en fouillant dans l'armoire avant de brandir sa trouvaille.

-De vêtement sur...Oh.

Même sobrement vêtu d'une unique serviette, Yelene pouvait distinguer l'appendice caudale du monsieur qui s'agitait comme un serpent vivant. Ah oui, forcément, si il pouvait y avoir un trou bien placé et d'idées mal placées ! Finalement, elle eut la présence d'esprit de se retourner pendant qu'il s'habillait, résistant quand même a l'envie de jeter un oeil. Dévergondée tiens, songea-t-elle en ayant un sourire résigné.

-La couturière est habituée aux demandes étranges de toute façon, elle ne s'en formalisera pas.

fit elle pour passer le temps avant qu'il ne lui informe être présentable. Elle se retourna de nouveau et cligna légèrement des paupières. Présentable ? Ca ? Pas de doute, le tee shirt était beaucoup trop petit ! A tel point qu'il moulait honteusement chaque ligne du torse du matou.

-Euuh...Bon appétit

souhaita-t-elle avec un temps de retard, le temps de se remettre. Elle vint s'appuyer sur la table, veillant a ne pas le gêner tandis qu'il mangeait et questionna :

-Dis moi, ton accusation de meurtre...Elle est basée sur des rumeurs ou sur des faits ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Lun 22 Mar - 23:19

Au moins étais-je parvenu à la dérider un peu, même à la faire rire. C'était toujours ça de gagné et c'était encourageant. Je lui demandais alors ce qu'étais cet endroit et elle m'apprit que c'était surtout un lieu de transit. D'accord... Je me retins de demander si cela servait de cellule en attendant qu'on juge les nouveaux venus. Je n'avais pas envie de relancer la guerre entre nous. Quand je parlai de vêtements sur mesure, je vis d'abord que Yelene ne comprenait pas avant qu'elle ne baisse le regard et que la lumière soit. J'esquissai un petit sourire en coin.

- "Et oui."

Et oui, j'avais une queue et ce n'était pas simple de s'habiller avec ça.

- "Oui, s'il y a d'autres Alguzs, j'imagine qu'elle doit en voir de toutes les couleurs."

Je me mis alors à manger pendant que Yelene venait me rejoindre, s'asseyant sur le bord de la table. Mais j'avalai de travers à sa question, toussant pour essayer de récupérer mon souffle et surtout réflechir à toute vitesse pour trouver une réponse. Finalement, j'optai pour l'honnêteté, en guise de bonne foi. Je soupirai et levai les yeux vers elle, des yeux aux pupilles réduites à deux fentes maintenant.

- "Qu'est-ce que cela ferait si c'était vrai?"

Je la regardai droit dans les yeux, avant de reprendre d'un ton dénué d'émotions :

- "Une amie humaine a été tuée par un homme jaloux qui pensait que notre relation était une hérésie. Soit dit en passant, il ne s'est rien passé entre nous, mais elle avait su dépasser les préjugés à mon encontre... Bref, j'ai été accusé du meurtre. A tort. Et je me suis vengé de cet homme comme il se doit... Donc, la réponse est oui et non. L'accusation est fausse dans le premier cas, mais je l'ai confirmée ensuite."

Je marquai une pause, avant de reprendre calmement :

- "Alors oui, je suis un meurtrier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Lun 22 Mar - 23:44

Elle se retint de gentiment lui taper dans le dos tandis qu'il s'étouffait a sa question. Allons bon, avait elle tapé dans le mille ? Il y avait fort a parier a voir sa tête. Bref, il daigna lever les yeux et les planta dans les siens. C'était marrant ses pupilles oblongues, y avait fort a parier que si elle lui plantait une lumière dans les yeux, les iris se rétrécirait et inversement si elle plongeait la pièce dans le noir.

-Je vois. Une vengeance donc.

se contenta-t-elle de dire, bon, a noter il ne fallait pas le chatouiller de trop prêt, quoiqu'elle doutait que sa victime ait les moyens de se défendre, enfin, les mêmes que les siennes.

-Oui, moi aussi et les trois quart de Firone. Bien que l'on pourrait appeler ça de la légitime défense, mais étant donné que Firone n'est pas légitime, on se contentera de dire défense.

déclara-t-elle en entortillant une mèche de cheveux autour de son index avant de hausser une épaule.

-Enfin bref ! Je ne vais pas te demander un résumé détaillé de ta vie, mais on préfère savoir a qui on a a faire, entre guillemets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 0:08

- "Une vengeance oui... Je pensais que cela me soulagerait, mais même pas... Disons qu'au moins, ce salaud ne s'est est pas sorti à si bon compte."

Non, le tuer ne m'avait pas soulagé... Je l'avais tué avec sauvagerie et un brin de cruauté, avec haine et colère, mais, à postériori, je n'y avais trouvé aucune paix, aucun soulagement. Juste le sentiment que justice avait été faite, pour une fois... Qu'avais-je à perdre, j'étais déjà accusé de meurtre de toutes façons... Que j'en ai un ou deux à mon actif ne changerait pas le fait que je risquais la corde si on m'attrapais. Et je revoyais ainsi mes parents se balancer dans le vide, le visage tordu en une grimace de souffrance et d'horreur. Un masque que je n'étais pas prêt d'oublier.

Yelene m'assura alors avoir déjà tué, comme beaucoup de gens ici. Ce qui était assez logique : ils étaient traqués, ils devaient se défendre. Légitime défense oui. Je hochai simplement la tête pour dire que je comprenais.

- "Naturellement... Je n'ai jamais assassiné personne pour ta gouverne. Juste tuer par vengeance... Mais je ne suis pas quelqu'un de violent au départ."

Je lui décochais alors un sourire en coin, dévoilant une canine aiguisée.

- "Juste agressif."

Je repris, plus sérieux :

- 'Depuis quand es-tu une Aimantaliste?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 0:23

Pour sa gouverne...Elle ne pouvait pas en dire autant pour sa part. Elle avait assassiné, par procuration certes, mais c'était un assassinat quand même. Même si elle n'avait jamais voulu tuer son frère, juste tuer la succube qui l'avait détourné du "droit chemin". Encore maintenant, ce souvenir la brulait au fer rouge.

-Juste agressif.

répéta-t-elle avec le même sourire que lui sur le visage. Sauf qu'elle, elle n'avait pas de canines proéminente. Elle haussa un sourcil a sa question et prit le temps de réfléchir.

-Environ 5 ans je crois, peut être un peu plus. Après, il est difficile de dire si cela est latent dès notre naissance ou si...ça nous tombe juste dessus. Boum ! Félicitations ! Bienvenue dans le monde fantastique du gibier de potence.

finit elle par dire avec un léger rire. Non pas que sa situation prêtait a rire mais bon, elle avait apprit a faire avec et autant le prendre avec humour non ?

-Oh et puis ne soyons pas défaitiste, nos dons ont leur utilités, surtout ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 0:41

Je haussai un sourcil devant son humour assez particulier. Mais cela était assez plaisant bien que déroutant au départ. J'étais curieux de savoir comment tout cela s'était produit pour elle. Moi, j'étais né ainsi, je n'avais jamais rien connu d'autre. Elle, c'était différent, elle avait eu une vie normale jusqu'ici, puis son univers avait brusquement basculé.

- "Et comment c'est arrivé? Je ne sais pas grand chose des M... Comme beaucoup de monde, je suppose."

Peut-être étais-je trop curieux... Peut-être qu'elle verrait ça comme quelque chose de curieux et se méfierait-elle de moi, parce que je voulais en savoir trop. Pour aller ensuite renseigner nos ennemis. Mais elle semblait ouverte et encline à parler.

Elle se reprit en disant que ses pouvoirs avaient ses avantages. Oui, évidemment, comme les miens. Et des inconvénients.

- "En quoi consiste ton pouvoir?"

Je repris vivement :

- "Et avant que tu ne dises quoique ce soit : c'est juste pour satisfaire ma curiosité personnelle. Pas pour aller le rapporter à je ne sais qui. Je ne suis pas un espion..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 0:51

-Je sais pas. Je me suis réveillée un matin et hop. Personne ne sait de toute façon et puis j'arrêté de chercher.

fit elle en haussant les épaules, ça ne la dérangeait pas plus que cela d'en parler. De toute façon, si ça prenait l'envie a monsieur de se sauver, elle lui en passerait l'envie. Bref !

Il posa une autre question tout en justifiant sa curiosité. C'était rigolo, enfin, il faisait bien de chercher a la rassurer. Mouais, tout comme cette attitude pouvait passer pour un désir véhément de se faire intégré en montrant une pseudo bonne foi.

-Foudre. Se qui fait qu'un transfo et moi sommes les meilleurs amis du monde. D'ailleurs, c'est moi qui alimente la pile pour cette lampe.

dit elle en désignant l'unique ampoule nue de la pièce, pendouillant au plafond dans la plus grande sobriété ou dénuement, c'était selon.

-Ca fait quoi d'avoir une queue ?

lacha-t-elle soudain quand son regard tomba sur l'appendice caudal du matou qui s'agitait paresseusement au rythme du contentement de son maitre. Ouais, ça ne devait pas être pratique tout les jours quand même ce genre de...d'excroissance. Sans parler des oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 1:34

- "C'est étrange comme phénomène... Et étrange que personne ne l'ait encore étudié plutôt que de chercher à l'éradiquer."

Personne n'avait donc de curiosité dans ce monde? Personne ne cherchait donc à comprendre? Et bien non, puisqu'Aile et ses sbires avaient décidé que c'était dangereux, que c'était une déviance, qu'il fallait tout détruire.

Elle m'apprit alors être M de Foudre. D'accord, donc elle pouvait me griller d'une pensée. Magnifique. Je regardai avec curiosité l'ampoule qu'elle me montrait. Sympa comme pouvoir... Bien pratique, sans doute. Je continuais à manger et faillis de nouveau m'étouffer. Mais c'était quoi cette manie de poser des questions aussi... inattendues? Je ne pus m'empêcher de rire devant le double sens qu'elle venait de faire, sans même s'en rendre compte, j'en étais presque certain. Taquin, je répliquai avec un sourire :

- "Demande à ton copain Sam."

Je guettai avec un sourire sa réaction, me demandant si elle allait encore piquer un fard. J'aimais bien la voir rougir. Je préférais alors répondre à sa question de façon plus sérieuse :

- "Difficile à dire, je ne sais pas ce que ça fait de ne pas en avoir... Je sais juste que cela me permet d'avoir un sens de l'équilibre à toute épreuve... C'est juste chiant pour s'habiller, comme tu as pu le constater. Tu veux que je te dise ce que ça fait aussi d'avoir des oreilles de lynx, des crocs, des yeux de félin et des griffes? J'ai une ouïe supersensible, la vue, je n'en parle même pas, le soleil me blesse les yeux... Par contre, les griffes, c'est très pratique..."

Je fis jouer mes doigts devant mon visage alors que les griffes sortaient, acérées comme des lames de rasoirs.

- "D'autres questions?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et au bout de la route...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» joyeux noel et bon bout d'an !
» Sur la route des caravanes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Comedy :: HRP :: Les archives :: [Intro] Lorsque la justice avait encore un sens...-
Sauter vers: