AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et au bout de la route...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 2:02

-Ouais, mais la solution finale demande moins de moyen et moins de neurones.

Dit elle en balayant l'air de la main. Après tout, tout cela n'était qu'un tour pendable du destin. Yelene ne pensait plus a Aile, non, cette déesse n'existait pas, ce n'était pas possible, ce n'était qu'une image dont l'on servait pour assujettir les hommes point.

Ensuite, elle s'interogea et l'interrogea par la même occasion, sans même prendre conscience de son double sens. Avouons qu'a sa décharge, Yelene était...comment dire...Innocente ? Oui, on pouvait dire ça, donc elle gaffait sans même s'en rendre compte et mieux que cela, enfonçait le clou en clignant des paupières, l'air surpris.

-Pourquoi Sam ? Il n'a pas de queue, c'est un M comme moi, pas un Alguz.

Non, vraiment, elle avait raté le double sens. Enfin, cela ne la traumatisait pas tant que cela puisqu'elle ne s'en rendait pas compte sur le moment. Elle l'écouta donc expliquer ses multiples talents et se trouva quelque peu envieuse, elle aurait adoré voir la nuit.

-Utile quand même.

Elle se fendit d'un large sourire et son index se pointant sur ses oreilles qui savaient tout faire, sauf rester immobiles.

-Je peux les toucher ?

Ben quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 2:58

- "Est-ce que tu sous entends que les Ailisses n'utilisent leurs neurones que pour abattre des cibles?"

C'était mon avis également. Ah non, ils mobilisaient leur peu d'intelligence pour mettre au point des armes toujours plus perfectionnées, dangereuses et meurtrières. Mais Yelene avait le pouvoir de griller les circuits... très pratique pour mettre à mal la technologie des Ailisses, non?

Je restais interloqué alors qu'elle ne saisissait pas mon humour. Non, elle ne pouvait pas être aussi naïve quand même? Je me mis à rire, un vrai rire cette fois, sans qu'elle ne comprenne pourquoi, mais sa réponse était vraiment trop drôle! Je dus rire pendant deux ou trois minutes, avant de réussir à reprendre mon souffle pour parler :

- "Tant de naïveté est vraiment rafraîchissant Yelene. Je ne voudrais pas te pervertir."

Aussi n'allais-je pas lui expliquer ce à quoi je pensais.

- "Utile? Oui... C'est sûr, je vois la nuit comme en plein jour, je te sens arriver alors que tu n'es pas encore dans la pièce, j'entends les bruits dehors... Ouais, c'est pratique. Mais pouvoir griller un type d'une pensée, je trouve ça rudement utile aussi."

Mon sourire se fana alors qu'elle se focalisait sur mes oreilles et demandait à les... toucher? Je ne sus pas si je devais voir ça comme une curiosité légitime ou comme un affront en me prenant comme un gros chat. Incertain, je finis par hocher la tête. Personne n'y avait touché, sauf mes parents et mon oncle...

- "Vas-y."

Malgré moi, je me tendis en attendant le contact, sachant déjà que je risquais d'y prendre beaucoup de plaisir. C'était une partie très sensible... Et très douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 11:49

-Si tant est qu'ils en ont !

rétorqua-t-elle avec une petite moue dubitative avant de hausser les sourcils surprise. Tiens, elle ne se savait pas si comique tout d'un coup. Une chose lui échappait, elle le savait, mais quoi ? Elle ne voyait vraiment pas et elle se rembrunit quelque peu alors qu'il la disait naïve. Oui, bon, ce n'était peut être pas totalement faux, mais au moins, on ne pouvait pas dire qu'elle avait l'esprit mal placé.

-Quelque chose a dut m'échapper non ?

bougonna-t-elle en croisant les bras sur la poitrine, l'air un petit peu vexé. c'était embêtant de déclencher l'hilarité et de ne pas savoir d'où elle venait.

-Oui, enfin, quand la dite pile ne controle rien, c'est très vite moins marrant.

Elle baissa le regard sur les cicatrices qui maculaient ses mains. Elles n'étaient pas voyantes, non, mais elles étaient autant de preuve qu'a un moment, elle avait été réellement dangereuse, pour elle comme pour les autres. Et que dire de la balafre qui courrait sur une de ses cuisses. Et oui, électricité statique. Et finalement, elle sauta sur l'occasion qu'il lui donnait en demandant a toucher ses oreilles. Elle se demandaient si elles étaient aussi douce qu'elles le laissait deviner...Et le petit pinceau qui les surmontait était absolument adorable. Oh, elle vit bien qu'elle l'avait surprise et s'attendrait même a un refus, mais finalement, il accepta. Elle leva une main un peu hésitante et son index effleura doucement l'ourlet de l'oreille. Oh c'était aussi doux qu'elle l'avait pensé ! Du bout de l'ongle, elle titilla le pinceau et retint un fou rire en voyant l'appendice caudal frétiller. Rien de tel pour trahir ses émotions ! Au moins, elle savait qu'elle ne lui faisait pas mal. Elle retira sa main après l'avoir promenée sur les oreilles velues du matou.

-Elles sont marrantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 13:43

Je l'avais légèrement vexée en me mettant à ire devant sa naïveté que je trouvais plutôt adorable, bien qu'éminemment comique. Elle croisa les bras sur sa poitrine en faisant quelque peu la tête, ce qui me permit de me calmer.

- "En tout cas merci, je ne ris pas souvent."

C'était le moins qu'on puisse dire. Je n'avais pas d'amis. Je n'en avais plus. Alors comment être joyeux et rire dans ces conditions? Mes contacts avec les autres étaient trop limités et superficiels pour que j'en arrive à me lâcher ainsi. Mais j'étais bloqué ici en attendant de guérir et Yelene était mon seul contact avec ce nouveau monde... Ceci devait expliquer cela.

- "Ce qui t'a échappé, c'est le double sens de ta phrase. Je suis Alguz, mais je n'en suis pas moins un homme... comme Sam."

Si là, elle ne comprenait pas, j'étais dans le pétrin. Je ne me voyais pas lui faire un cour d'anatomie avancée pour lui expliquer ces choses là. Elle avait quand même quelques notions!

Mon regard suivit le sien et je plissai les yeux en voyant ses mains qui semblaient ravagées de cicatrices. Cela restait discret et je ne m'en serais probablement pas aperçu si elle n'avait pas diriger mon regard dessus. Je me levai alors, effleurant du bout du doigt une irrégularité, avant de demander :

- "Tu t'es faite ça avec ton pouvoir?"

De nouveau, je penchais la tête, trahissant ma curiosité. J'avais entendu parler de ces M incontrôlables. Mais il y avait un fossé entre l'image publique qu'on leur donnait et en rencontrer un en vrai et lui parler. Yelene se contrôlait. Mais apparemment, l'apprentissage avait été long et laborieux. Je tressaillis quand elle me rendit la pareille ne me demandant de toucher mes oreilles. Après une infime hésitation, j'acceptai. Et comme je l'avais imaginé, son contact me fit frémir de plaisir. Ma queue se mit à s'agiter frénétiquement en signe de contentement, bien malgré moi et je retint de justesse un ronronnement de plaisir. Mon pantalon me sembla soudain trop étroit et je rouvris les yeux alors que Yelene cessait et trouvait ça "marrant." Apparemment, elle n'avait aucune idée de ce que je venais de réellement ressentir. D'une voix voilée, je rétorquai :

- "Elles sont... sensibles."

Étant donné sa naïveté dans le domaine, je doutais fort qu'elle comprenne ce que je voulais lui dire, mais peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 14:37

Il n'en était pas moins un homme...Euh oui, elle avait des yeux quand même, mais elle ne voyait pas le ra...

-Oh...d'accord.

s'exclama-t-elle tandis que la lumière se faisait dans son esprit.

-Ouais, enfin, tu as l'esprit un peu mal placé quand même.

Ah ça ! Elle ne pensait pas du tout à ce qu'avaient les hommes dans le pantalon en parlant "queue". Pourquoi fallait il que les hommes ramènent tout au sexe ? songea-t-elle en posant les yeux sur ses mains, éclairant la lanterne du matou. Elle fut surprise de sa question, mais après tout, elle était légitime dans un sens.

-Contrairement a vous, on ne nait pas avec la pleine maitrise de nos pouvoirs et comme tu peux le voir, on est pas pour autant immunisés. Voilà pourquoi nous sommes dangereux, autant pour nous que pour les autres. Je suppose que certain on même dut se tuer par accident. L'apprentissage n'est pas de tout repos, mais c'est une question de survie.

expliqua-t-elle en regardant ses mains d'un air absent, ces petites cicatrices n'étaient pas les pires mais elle se souvenait de sacrées châtaignes quand même. Bref, elle haussa une épaule et céda a sa curiosité en demandant a tripoter les oreilles poilues de Reyn. Elles étaient douces et la connexion avec sa queue était des plus hilarante.

-Et bien...En tout cas, se n'est pas fait pour passer inaperçue.

se contenta-t-elle de dire, complètement inconsciente de la réaction plutôt brulante de Reyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 15:15

- "Je t'accorde que j'ai l'esprit mal placé. Mets ça sur le compte d'un célibat forcé et prolongé."

Et ce n'était pas peu dire. Je n'avais pas une activité sexuelle débridée. Le fait que s'envoyer en l'air avec une humaine soit passible de la peine de mort diminuait déjà de façon alarmante les possibilités. Les Alguzs se faisaient plutôt discrets et finalement, il n'y en avait qu'une qui avait retenu mon attention, avant de me quitter. Donc, en effet, il m'arrivait d'avoir des envies de contact charnel, que je ne pouvais hélas assouvir comme je le souhaitais. En 48 ans d'existence, une seule relation, c'était pathétique, non?

Je m'enquis alors de la raison de ces cicatrices sur ses mains et elle m'apprit qu'elle n'avait pas la pleine maitrise de es pouvoirs dés le début, que les M étaient dangereux pour eux même et les autres. Tout ça, les Ailisses le savaient et ne se privaient pas de faire leur propagande. Apprendre qu'ils avaient raison me donnaient la nausée... Même si les M étaient moins maléfiques qu'on voulait bien nous le faire croire.

- "Alors, juste pour information, notre maîtrise de la transformation reste assez erratique au début."

La mélancolie voila un instant mon regard alors que je repensais à ma propre transformation... La peur, le sentiment d'urgence, voilà ce qui avait été le déclic et pour une période affreusement courte. Pour 10 minutes en animal, j'avais passé des heures entières dans l'inconscience. Au moins, cela m'avait permis de voir une dernière fois mes parents... Mais je comprenais que mon oncle ai voulu m'en dissuader. L'image de leur corps pendus dans le vide, se balançant au gré du vent sous les invectives haineuses de la foule resteraient à jamais gravées sur mes rétines et dans ma mémoire.

- "Sans compter que c'est épuisant, sauf pour les plus puissants d'entre nous, dont je ne fais malheureusement pas partie. Pas encore."

Le contact de Yelene acheva de me troubler totalement. Je m'étais endurci avec les épreuves et l'âge, mais elle semblait s'infiltrer à travers la carapace et cela n'était pas pour me plaire. J'avais les nerfs à fleur de peau et ce contact intime me mettait dans tous mes états. J'étais célibataire depuis trop longtemps, je réagissais de façon disproportionnée à un contact anodin. La réplique innocente de Yelene me fit redescendre sur terre.

- "Malheureusement..."

Non, je ne passais pas inaperçu, à moins de le vouloir en recouvrant mon corps de tissus encombrants.

- "Je suis partagé entre l'envie de me fondre dans la masse et le désir de montrer que j'ai le droit d'exister sans avoir à me cacher."

Je m'étais rapproché inconsciemment de Yelene, la dominant de ma stature, mais ayant baissé la tête vers elle. Je n'étais pas menaçant, je n'étais plus agressif.

- "Tu m'as demandé ce que cela fait d'avoir une queue..."

Je retins un petit toussotement amusé.

- "Je te demande ce que cela fait d'être normale. D'avoir été humaine et donc acceptée par les lois de Livia Maxima."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 16:16

Un célibat forcé et prolongé. Que devrait elle dire hin ? La peur de tuer quelqu'un l'avait tenu éloignée de tout contact pratiquement, alors elle menait un célibat de 25 ans ou pas loin. Non, le baiser innocent échangé avec un ami d'enfance ne pouvait être prit en compte. Bref, que répondre a ça ? Ben rien, sauf un léger hochement de la tête peut être.

-Peut être, mais vous naissez ainsi, nous non. Enfin, rien n'est prouvé de toute manière.

dit elle fataliste, en fait, elle doutait que l'on sache un jour. C'était fort peu probable puisque l'on mettait plus d'énergie a les tuer qu'a les étudier donc bon.

-J'imagine sans peine.

Effectivement, c'était tout de même un changement physique d'importance. Passé de la forme d'un homme mesurant au bas mot 1m80 a une espèce de chat pas plus grand qu'une marche d'escalier ne devait pas être de tout repos. Elle se prit a imaginer les os se disloquant, se tordant...Diantre ! cela devait aussi être douloureux non ?

-Ca fait mal non ?

Innocente de l'état dans lequel elle mettait le matou, Yelene enchaina sur la bizarrerie de ses attributs physiques. Se promener avec une queue et des oreilles pareilles....Sans compte les yeux qui lui donnait un regard plutôt perçant et déstabilisant ne devait pas permettre de se fondre aisément dans la masse. Elle eut un sourire entre douleur et dérision.

-Mais on vous tolère...ce qui n'est pas notre cas, vous au moins avez droit a un procès, moi, je serais tuée a vue sans une seule sommation.

Elle réfléchit a sa question durant quelques secondes après avoir piqué un magnifique fard alors qu'il lui rappelait sa bourde de tantôt. Hors de question de lui dire qu'elle était fille de juge, promise a une vie facile et choyée, presque unie a un homme qui ressemblait en tout point a son père, l'imbécilité en prime. Alors elle mentit comme elle avait apprit a le faire.

-Bah, je suis née dans les quartiers populaires, alors oui, on a le droit d'exister et on nous élèvent en nous disant qu'Aile est bonne de nous avoir donner la vie, que c'est a elle que nous devons tout. On est sourd et aveugle. Du moins, on nous veut comme ça. Certes, par rapport a vous, on a le droit de travailler, certains gagnent même honnêtement leur vie, quelque part, c'est rassurant je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 16:38

- "Non."

Non, la transformation ne faisait pas mal. C'était inné, c'était naturel et donc absolument pas douloureux, malgré le changement de forme qui entrainant changement d'ossature et de musculature. Encore heureux que cela n'était pas douloureux! Il n'y aurait alors plus d'avantage à avoir cette capacité si elle s'accompagnait en plus de souffrance.

- "Néanmoins, cela demande beaucoup de concentration et d'énergie. Je suis incapable de garder cette forme pendant des jours et incapable d'enchainer les transformations à volonté. C'est frustrant quelque part. Mais c'est déjà mieux que quand j'étais enfant et que je ne pouvais pas rester un lynx plus de quelques minutes sans être complètement mort de fatigue pendant des heures. Il a fallu apprendre. Comme toi."

Difficile de rester concentré quand tout le sang de votre organisme affluait en un seul et unique endroit. J'espérais que Yelene ne verrait pas cette soudaine montée de désir, mais étant donné sa naïveté en la matière, je supposais qu'elle n'y songerais même pas. Tant mieux, je passais déjà pour un pervers, inutile d'en rajouter.

- "Ah oui, les procès... Parce que tu penses que cela change quelque chose? Nous sommes déjà condamnés avant même qu'un procès n'ai lieu. Nous sommes les premiers condamnés quand quelque chose va de travers... Être méprisé toute sa vie est difficile à assumer Yelene. Ils arrivent à te persuader que tu n'es rien d'autre qu'un animal..."

Ma voix s'était éteinte. Si je péchais par excès de fierté comme elle disait c'était pour contrebalancer cet insupportable sentiment d'infériorité qui naissait de la propagande et de l'opinion publique. Elle avait visé juste toute à l'heure, je me demandais si elle comprenait à quel point cela régentait ma vie.

- "Mais tu peux te fondre dans la masse. Rien ne te désigne comme M aux yeux du monde. Sauf un accident, mais il me semble que cela ne t'arrive plus, non?"

Je dissimulai un sourire en la voyant rougir alors que je parlais de l'épisode de la queue. Bon, elle avait compris apparemment.

- "Et que penses-tu de la Déesse maintenant qu'elle t'a abandonné en te livrant à la vindicte populaire?"

Je la dévisageais, très concentré sur elle et ses réactions.

- "Regrettes-tu ta vie d'avant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 16:54

-N'empeche, c'est tout le squelette qui change ! Etonnant que cela ne soit pas douloureux, enfin, étonnant et rassurant d'un autre coté. Vous n'appréhendez pas ce moment.

Elle, elle avait eut peur de chaque sautes d'humeur, elle avait fuit lorsqu'on la taquinait de trop, terrifiée par la crainte d'un accident. Après tout, les connexions neuronales se faisaient grace a l'énergie électrique non ? Elle était capable de tuer sans le vouloir mais fort heureusement, cela n'était jamais arrivé, tout ce qu'elle avait fait était de frôler la mort elle même, sans mettre personne d'autre en danger.

Yelene devait lever les yeux pour le regarder et elle se rendit compte a quel point il pouvait être grand. Si il se mettait a retrousser ses lèvres et montrer ses canines en feulant, nul doute qu'elle se sauverait fissa.

-Oh et bien nous vous faisons de la concurrence dans ce cas. Maintenant, il suffit qu'il y ai un incendie, ou alors une panne d'électricité ou un champs stériles pour qu'on nous accuse. Finalement, l'un dans l'autre, on est pas mieux lotti.

Elle hocha distraitement la tête lorsqu'il affirma qu'elle pouvait se promener sans peine a LM.

-Oui, c'est vrai, mais il faut tout de même faire sans cesse attention. C'est difficile, mais de toute façon, je vais rarement a Livia, je n'y ai plus de place.

soupira-t-elle en haussant une épaule, bizarrement oppressée par sa présence trop proche, mais hors de question de montrer quoique ce soit !

-Quelle déesse ? Ma croyance est morte en même temps que mon frère. Ce n'est qu'une image, une manipulation de masse. C'est tout et seuls les faibles d'esprit se soumettent, ce que je ne suis plus.

fit elle amère en détournant les yeux. Cependant, ce n'était pas tout a fait vrai, elle avait perdu ses dernières illusions le jour où elle s'était réveillée avec pour compagne une énergie destructrice, le jour où elle avait vu la bestialité des hommes au nom d'une icône. Elle sursauta a la question suivante.

-Regretter ? Non, enfin, je ne crois pas. J'ai vécu plus de cinq ans dans la peur, ici, je n'ai pas besoin de me cacher, ni de faire attention. Tout ce que je regrette, c'est de n'avoir pas entendu parler de Firone plus tôt. C'est terrifiant de devoir apprendre a se contrôler seule, c'est pourquoi certains M de faible niveau sont entrainé par leur ainé ici. Ils trouvent soutient et encouragement au lieu de terreur et douleur. Non, je ne regrette pas ce que j'étais et je suis même plutôt fière de ce que je suis devenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 18:19

- "Il ne manquerait plus que cela soit douloureux... Quels avantages aurions-nous dés lors?"

Ce n'était déjà pas facile d'être zoomorphe, alors inutile de rajouter encore des difficultés! Cela dit, elle me fit judicieusement remarquer que désormais, chaque problème naturel pouvait être imputable à un M. C'est vrai, mais je ne pus tenir ma langue et demandait alors :

- "Et pourtant, les accidents qui arrivent ne sont-ils pas parfois imputables aux M?"

Alors que les Alguzs étaient rarement les auteurs des forfaits qu'on leur prêtait. Nous étions simplement des boucs émissaires bien pratiques.

- "Au moins y as-tu déjà eu ta place..."

Ce qui n'était pas mon cas. Mais contrairement aux plus vieux d'entre nous qui préféraient la vie sauvage, faisant leurs propres lois et vivant en autarcie, j'avais appris à grandir et à me battre pour exister dans le monde des humains, si étriqué. Si je n'étais pas totalement intégré, ni très sociable, je n'étais pas sauvage pour autant. Mes instincts animaux étaient soigneusement muselés, fort heureusement. Tout juste avais-je parfois quelques envies que j'étouffais vite par la raison.

- "Le Déesse existe, simplement, elle n'en à rien à faire de nous. Au moins cela t'aura fait ouvrir les yeux."

Elle avait été un bon petit toutou et avait suivi les préceptes des Ailisses. Le réveil avait du être brutal.

- "Je parlais plutôt de regretter une vie plus insouciante, sans la peur qui te tenaille à chaque moment, chaque seconde..."

Je finis par m'écarter d'elle et m'assis à moitié sur la table, juste à coté d'elle, portant inconsciemment une main sur ma cuisse blessée qui commençait à me faire souffrir.

- "Et maintenant, quelle opinion as-tu de mon espèce? Sincèrement..."

Je ne me mettrais pas en colère, mais je voulais savoir quel chemin il me restait à parcourir pour qu'elle me voit comme son égal et quelqu'un de normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 18:53

-Si, certainement.

Elle même n'avait pas déclenché d'incidents majeurs et c'était une chance que peu avait. Elle en était consciente.

-On peut dire ça oui.

Et quelle place ! Elle vivait dans les beaux quartiers, avaient tout le confort moderne, s'habillait chez les plus grands couturiers. Mais tout cela était du passé et même lorsqu'elle regardait en arrière, elle n'arrivait pas a être franchement nostalgique.

-Donc elle se moquera du fait que je crois ou non en elle. Vénérer quelque chose d'aussi...egoïste est tout de même idiot, on s'en rend compte en grandissant. Du moins, je l'espère. Parfois, je me demande si mes parents croyaient réellement en ce qu'ils m'inculquaient.

déclara-t-elle en balayant l'air de la main. Aile ou pas, elle savait que désormais elle ne croirais qu'en elle et c'était déjà pas mal.

-Ah...Peut être parfois oui. Mais je serais alors toujours dans une perpétuelle illusion. Quoique ça peu être rassurant pour certain. Alors oui, parfois je peux être nostalgique mais regretter non pas vraiment.

Fit elle après réflexion. Elle ne parvenait pas a regretter sa vie d'avant parce que par rapport a ce qu'elle vivait maintenant, cela lui semblait si fade et si terne. Non, elle ne regretterait qu'Arthur, a jamais. Il la sortit de sa réflexion alors qu'il lui demandait ce qu'il pensait de sa race. Celle qu'on lui avait toujours apprit a ne pas considérer comme humain, tout juste avaient ils leur utilité dans certains travaux trop dur et dangereux pour l'homme.

-Tu cherche a savoir que je pense de toi ou de vous en général ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 19:02

Je haussai une épaule alors qu'elle se demandait s ses parents avaient vraiment cru aux valeurs qu'ils avaient inculqué à leurs filles. Cela fit germer une nouvelle question dans mon esprit et j'en profitais pour la poser, bien qu'elle soit terriblement indiscrète et peut-être source de tristesse :

- "Si tes parents croyaient à tout ça... Comment ont-ils pris ton... enfin, le fait que tu sois devenue une Aimantaliste?"

Question délicate et sûrement douloureuse. J'imaginais que si ses parents avaient cru à toutes ces sornettes, ils avaient aussi pensé que les M étaient à abattre et donc renié Yelene... A moins que ses parents l'aiment par dessus tout... Mais je doutais de cela. J'avais connu l'amour de mes parents, j'avais vu que les humains et les Alguzs pouvaient s'unir et fonder un foyer, contre toute raison, au mépris des lois. Si nous étions réellement une sous race, comment expliquer que nous puissions nous reproduire avec les humains?

- "Parfois l'ignorance est plus salutaire que la connaissance."

Je lui demandais alors ce qu'elle pensait des Alguzs et elle évita soigneusement la question en m'en posant une autre. Je souris et repris, intransigeant :

- "Tu ne te défileras pas si facilement. Dis-moi d'abord ce que tu penses de mon espèce... et après ce que tu penses de moi... Par exemple, est-ce que tu penses que je ne suis qu'un animal?"

Je la regardai de nouveau, ayant tourné la tête vers elle et la fixant du regard, un regard que je savais être dérangeant car trop perçant et déroutant dans un visage humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 19:33

-Ils ne le savent pas.

Et non, Yelene avait disparue corps et biens un beau matin. Sans un mot, sans une lettre, rien. Juste une chambre vide où il ne restait qu'un relent de son parfum. C'était bien mieux ainsi en fait et une petite vengeance mesquine a l'idée que ses parents aient pu la chercher et s'inquiéter.

-Ce n'est pas faux.

Mais elle avait été jeté dans la réalité avec force et sans préparation. Au debut, elle avait coulé, puis elle avait apprit a nager et enfin, a nager suffisamment vite pour distancer les requins. Yelene évita la question qui lui revint comme un boomrange a ceci prêt qu'elle c'était précisée. Elle eut un léger rire devant ce désir évident de changer sa vision des Alguz. Si tant est qu'elle avait besoin d'être changée bien sur. Elle avait apprit a vivre avec eux et même si elle ne savait pas vraiment s'en approcher, ils ne lui faisaient plus peur ou ne la révulsait plus. De toute façon, elle n'avait pas le choix, c'était ça ou repartir d'où elle venait. Et puis, si les L avaient mentit pour eux, peut être avaient ils mentit pour les Alguz. Tout était possible. Mais des années d'éducation étaient dure a effacées d'un trait.

-Un animal ? Je n'irais pas jusque là quand même. Disons que tu n'es pas non plus totalement humain. Tu es les deux, c'est tout. Un drôle de mélange, mais un mélange quand même. Donc, ni animal, ni humain, Alguz c'est tout.

finit elle par répondre en haussant une épaule. Au moins, se n'était pas un Esper ! On racontait de droles de choses sur les Espers et, honnêtement, elle n'avait pas envie de vérifier leur véracité.

-Difficile de vous ranger dans une catégorie ou une autre, vous avez la votre c'est tout. Quand a mon avis sur ta personne, on en rediscutera dans quelques temps.

ajouta-t-elle en résistant a l'envie de détourner les yeux. On disait que son regard avait quelque chose d'étrange, mais se n'était rien comparé au regard dont il la gratifiait en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 19:49

- "Ah..."

Ainsi avait-elle fui avant qu'ils ne découvrent la vérité. Ainsi étaient-ils sans doute encore vivants. Je me demandais si elle se tourmentait en se demandant ce qu'ils pensaient de sa disparition, s'ils étaient en colère ou morts d'inquiétude.

- "Ils ne l'auraient pas accepté? Même s'il s'agissait de leur propre fille?"

Comment pouvait-on être si obtus? Renier la chair de sa chair avait quelque chose d'incompréhensible pour moi... Jamais mes parents ne m'avais déconsidérés et jusqu'au bout, ils avaient tout fait pour me protéger. Mais je n'étais pas un monstre à leurs yeux moi, alors que Yelene... Yelene avait été normale et avait été frappée par cette... tare? Malédiction? ce don? Difficile à dire.

- "Je ne dis pas que des âneries."

Même si j'en disais beaucoup à cause de ma méfiance et que j'avais du lui donner une piètre opinion de moi dés le début. Raison de plus pour se racheter. Je lui demandais alors ce qu'elle pensait des Alguzs en général et de moi en particulier. Sa réponse n'était pas vraiment celle que j'attendais : elle restait évasive. Je remarquais qu'elle cultivait le mystère, par prudence, sans doute.

- "Me reconnais-tu comme ton égal?"

Puisqu'elle se refusait à en parler, je mettais les pieds dans le plat, mais il me semblait qu'elle ne s'en offusquait pas.

- "D'accord. Il est vrai que je me suis comporté comme un imbécile dés le début. Désolé. Je ferais donc mes preuves Yelene."

Parce qu'étrangement, son jugement m'importait désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 19:59

-Je ne pense pas et puis, je les protégeais en même temps.

Pieux mensonge ! Mais elle ne pouvait pas dire qu'ils n'avaient pas hésité a condamner leur propre fils, que son père l'avait faire pendre sans un remord, pas un seul regret, cela ouvrirait la porte a d'autre question et ça, il n'en était pas question.

-Donc, même si ils en ont pas conscience, j'ai fait ça pour eux.

Ben voyons ! Elle l'avait fait pour elle en premier lieu, parce qu'elle savait que sa maison était aussi dangereuse pour elle que les bas quartiers.

-Non, je peux t'accorder ça !

ria-t-elle alors qu'il affirmait ne pas toujours dire des bêtises. Pourtant, on pouvait dire qu'il les avait enchainé depuis son réveil les âneries ! Ceci dit, il ne lâcha pas le morceau, Yelene aurait du se douter que ce ne serait pas aussi facile que ça. Evidemment, il mit les pieds dans la flaque d'eau sans une once de délicatesse. La question était abrupte et plutôt difficile pour elle quelque part.

-Non.

fit elle avant d'ajouter avec un sourire.

-Moi, je ne chasse pas et je ne vois pas dans le noir ! Ce qui est profondément injuste.

Il reconnu avoir agit avec idiotie, ce a quoi elle hocha la tête, ce n'était pas peu dire, mais c'était un point en sa faveur, tout espion aurait cherché a rentrer dans ses bonnes grâces au lieu de lui rentrer dedans vertement.

-Le reconnaitre est déjà un pas en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mar 23 Mar - 20:13

Je retins un ricanement alors qu'elle répliquait n'avoir fait ça que pour les protéger. Pourquoi est-ce que je ne la croyais pas?

- "Bien sûr... Quel altruisme... Cela n'a rien à voir avec la peur d'être tuée par les siens, évidemment."

Oui, j'étais sarcastique, mais je n'aimais pas le mensonge et Yelene me mentait cette fois là. Peut-être me mentait-elle d'ailleurs depuis le début, comment savoir?

- "Je suis épaté par ton abnégation."

J'en remettais une couche, mais simplement parce qu'elle faisait de même en me prenant pour un imbécile. A moins qu'elle ne se mente à elle-même? Je lui rétorquai qu'il m'arrivait d'avoir des réflexions intelligentes, ce qu'elle me concéda. Et oui, j'avais un cerveau, comme elle et il fonctionnait plutôt bien. Et j'étais têtu, aussi revins-je à la charge. Mon cœur rata un battement quand elle répondit par la négative à ma question, avant de sourire et de se plaindre des avantages que j'avais par rapport à elle.

- "J'en conviens. Même si de ce fait, je vis davantage la nuit que le jour... La lumière du jour m'éblouit vraiment."

J'eus un sourire ironique quand elle m'accorda le fait d'avoir reconnu mon erreur.

- "Oui, ma maudite fierté ne m'empêche pas de me remettre en cause parfois."

Je croisai les bras sur ma poitrine, ressentant une gêne au niveau des coutures du T-shirt.

- "Quelle est la suite du programme? Tu vas me surveiller, jusqu'à ce que vous décidiez si je suis digne de confiance ou pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mer 24 Mar - 1:30

Elle n'avait pas peur non, puisqu'elle savait qu'ils le feraient sans état d'âme donc la peur de les voir se retourner subitement contre elle ne l'avait jamais étreint. Elle connaissait ce dont ils étaient capables. Cependant, l'ironie dont il fit preuve eut le chic de la fermer comme une huitre.

-Moi aussi je m'épate.

rétorqua-t-elle froidement, gardant un visage neutre mais néanmoins fermé. Elle mentait oui, mais elle avait ses raisons, qu'il croit ce qu'il veut après tout, qu'est ce que cela pouvait lui faire hin ? Mais justement, ça lui importait et c'était dérangeant. Ceci dit, elle se dérida quelque peu lorsqu'elle pesta contre le fait qu'elle n'était pas foutue de voir la nuit. Bon, évidemment, ça n'avait pas que des avantages...

-Bah, si je prend toujours les patrouilles de nuit, c'est qu'il y a une raison aussi. Mes yeux supportent bien le soleil, mais ma peau...c'est une autre paire de manche.

Ressembler a un homard n'était pas vraiment dans ses aspirations a longs termes et vu que le bronzage était a oublier...La nuit était une copine. Mais il savait mettre sa fierté en sourdine parfois, c'était agréable quand même et elle eut un sourire presque enfantin, presque parce que la courbure de la lèvre ne l'était plus elle, enfantine.

-C'est a peu prêt ça. Ayashen m'a confié ta surveillance.

Et qu'il ne pense pas qu'elle avait la tête dans les nuages, oh que non ! Bon, elle ne pouvait pas être derrière lui en permanence, mais ce n'était pas grave, d'autre prendrait la relève au besoin.

-J'espère juste que tu ne me donnera pas de raisons de subir...comment dire...Mes foudres...Au sens propre comme au figuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mer 24 Mar - 1:52

Je me doutais bien qu'elle ne prendrait pas mon ironie de la bonne façon et je la vis se refermer comme une huitre. Je me maudis d'être aussi impulsif dans mes paroles et de ne pas savoir tenir ma langue, chose que je faisais très bien en temps normal.

- "Essaie la crème solaire."

Piètre tentative d'humour mais j'essayais de rattraper ma gaffe de tantôt. Je ne voulais pas rester fâché avec elle, elle qui était mon seul lien avec Firone et un lien plutôt agréable quand il ne mentait pas.

- "Ayashen?"

Sûrement la dirigeante de Firone... La M qui l'avait fondé? C'était probable. Magnifique, j'étais donc sous haute surveillance jusqu'à nouvel ordre.

- "Et aurais-je le plaisir de la rencontrer?"

Je ris doucement quand elle fit de l'humour à son tour et me décollai de la table pour venir me planter de nouveau devant elle, un sourire aux lèvres. Je fis une croix sur mon cœur, avant de répliquer avec solennité :

- "Je serais sage comme une image."

Je me reculai légèrement, pour ne pas l'acculer et repris d'un ton badin :

- "Et je suis coincé ici, ou bien j'ai le droit de me promener dans la ville seul?"

Bon, ce n'était pas pour maintenant, je boitais et j'avais mal, je n'allais pas risquer de provoquer des séquelles irréversibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mer 24 Mar - 2:08

-Déjà essayé, résultat, deux jours alité sur le ventre pour cause de brulure sur tout le dos et une bonne insolation.

répondit elle avec un large sourire, un peu comme si elle avait oublié sa brusquerie précédente. Mais non, elle ne l'avait pas oublié, elle avait juste choisit de ne pas s'y arrêter. En général, on ne posait pas ce genre de question et Ayashen elle même ne pouvait pas se prévaloir de connaitre les lieux de naissances de sa Gardienne. Cela dit, Yelene s'acquittait de sa tache avec sérieux et ne donnait aucune raison de se méfier d'elle. La confiance était une chose dure a gagner et elle ne voulait pas la perdre.

-Ayashen oui, elle et Hyriel ont fondé Firone. C'est notre...dirigeante en quelque sorte et notre guide aussi.

dit elle avec un demi sourire. Les plus âgés avaient bien du mal a s'y faire, mais au final, ils vivaient tous ensemble dans un seul but et c'était tout ce qui importait.

-Oui, tu auras ce plaisir.

fit elle en riant. Mais pas sur qu'il considère cette rencontre comme...un plaisir. Ceci dit Ayashen tenait a rencontrer elle même les nouveaux arrivants, une manière de les sonder certainement. Finalement, elle le menaça gentiment, elle n'aimerait pas devoir lui griller les moustaches, mais elle le ferait si cela s'avérait necessaire.

-Oh, tu as le droit de te promener quand même, tu n'es pas en prison, mais pas tout seul. Disons pas au début, il faut que l'on s'habitue a te voir, certains sont encore un peu sur les dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reyn
Garanti sans puces
Garanti sans puces
avatar

Age : 33

Background
Pouvoirs: Transformation en lynx
Statut: Rescapé de Firone
Niveau:
3/4  (3/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mer 24 Mar - 23:37

- "A ce point..."

Oui, elle avait une peau très claire, mais je ne pensais pas que c'était à ce point. C'était une allergie au soleil, limite. Je comprenais mieux qu'elle décide de prendre les tours de garde de nuit. Sauf qu'elle n'avait pas une vision nocturne aussi développée que la mienne comme elle me l'avait fait remarquer.

- "D'accord."

Deux dirigeants pour une ville. Mais Yelene parlait davantage d'Ayashen que d'Hiriel, avait-elle plus de pouvoir que lui?

- "Super."

En espérant que ce n'est pas un tyran et que je n'allais pas être tué pour lui avoir déplu. J'en doutais quand même.

- "Je vois... et joueras-tu le guide pour moi Yelene? Ou vais-je avoir d'autres surveillants?"

En fait, j'avais envie de n'avoir à faire qu'à elle. Elle était d'agréable compagnie et elle me plaisait, je devais l'avouer. Pourtant, le meurtre d'Anna m'avait refroidi quant à mes relations avec les humains, même si ici, les lois de Livia maxima ne s'appliquaient pas. Mais Yelene appréciait-elle également ma compagnie alors que je n'étais qu'un Alguz? Impossible à dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelene
Branchée sur secteur
Branchée sur secteur
avatar


Background
Pouvoirs: Maitre de Foudre
Statut: Ex-Gardienne de Firone
Niveau:
4/4  (4/4)
MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   Mer 24 Mar - 23:57

-Si tu veux, se sera moi. A toi de voir.

Fit elle avec un sourire en coin avant de désigner le lit du menton.

-Maintenant, au lit ! Sinon, je ne serais pas prête de te faire visiter Firone.

Ajouta-t-elle tranquillement en se dirigeant vers la porte, presque a regret, bien que ce cher matou avait eut le chic de l'énerver, de l'agacer, de la mettre en rogne mais aussi de la faire rire. Un bon point, bien qu'il s'était montré un peu curieux, mais elle n'avait pas été en reste de son côté. Bref, voilà comment une patrouille aussi facile qu'une autre se terminait pas le meurtre de trois gardes et de la récupération d'un Alguz accusé de meurtre. Enfin, coupable de meurtre même. Mais ne dit on pas faute avouer a moitié pardonnée ? Enfin, façon de parler.

-Techniquement, je dors le jour donc si tu te réveille et que le soleil est haut, inutile de me chercher. Sinon, tu me trouvera soit aux cuisines, soit a l'extérieur de la ville.

Indiqua-t-elle en ouvrant la porte, un dernier geste de la main et elle disparut en refermant doucement la porte derrière elle. Bon, maintenant, il lui fallait encore faire son rapport et seulement là, elle pourra retrouver son lit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et au bout de la route...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et au bout de la route...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» joyeux noel et bon bout d'an !
» Sur la route des caravanes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Comedy :: HRP :: Les archives :: [Intro] Lorsque la justice avait encore un sens...-
Sauter vers: